Un adolescent a été abattu la nuit dernière à Marseille sur fond de règlement de compte lié à la drogue. L'été a été particulièrement meurtrier, mais cette fois, la victime n'a que quatorze ans. Deux autres mineurs ont été blessés.

Un drap posé sur un corps par les marins-pompiers. Quelques minutes plus tôt, deux individus arrivaient à moto et tiraient à la kalachnikov devant cette résidence des quartiers nord de Marseille. Un adolescent vient de perdre la vie, sous les yeux des habitants.

Au total, trois victimes. Un jeune de quatorze ans, connu des services de police pour trafic de stupéfiants, est blessé à la jambe. Avec lui, le jeune homme décédé. Il avait un casier judiciaire vierge. Pour sa famille, c'est une victime collatérale qui ne faisait pas partie du réseau du quartier. Enfin, un éclat de balles a blessé au visage un garçon de huit ans alors qu'il rentrait chez lui avec ses parents.

Ici, un sentiment prédomine : la peur. Et elle ne date pas d'hier. Très peu acceptent de témoigner par crainte des représailles. Tous disent "se sentir abandonnés par les autorités", car ici les trafiquants font la loi. A Marseille, série noire : ce serait le neuvième règlement de compte depuis mi-juin. La suite dans le reportage ci-dessus.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info