"Je n'arrive toujours pas à y croire" : une amie de Justine Vayrac témoigne

Laetitia A.D. | Reportage Ignacio Bornacin, Thomas Rolnik, Jade Duong
Publié le 29 octobre 2022 à 20h05, mis à jour le 30 octobre 2022 à 11h56

Source : JT 20h WE

La famille de Justine Vayrac, retrouvée morte jeudi, est suspendue aux résultats de l'autopsie.
Certains de ses proches estiment qu'elle aurait été droguée par celui qui a avoué l'avoir tuée.
Le 20H de TF1 a pu recueillir le témoignage d'une amie de la jeune femme.

Dans la matinée du samedi 29 octobre, au milieu des anonymes venus rendre hommage à Justine Vayrac, devant la mairie du village, se trouve Nathalie. Cette femme de 44 ans est une amie proche de la victime. Elle est particulièrement émue. "Elle nous faisait rigoler, elle était toujours joviale. Je n'arrive toujours pas à y croire en fait, que Justine n'est plus là", raconte-t-elle dans la vidéo en tête de l'article en se remémorant ses relations avec la jeune femme, dont le corps a été retrouvé quatre jours après sa disparition à Brive, le 23 octobre dernier.

Les deux femmes se sont rapprochées durant leur formation d'aides soignantes et sont restées proches. Pour Nathalie, Justine était une femme responsable et une mère dévouée. Selon elle, son amie n'aurait jamais pu quitter la boîte de nuit où elle se trouvait le week-end dernier avec ses amis, et partir avec le tueur présumé, Lucas L., sans prévenir ses proches. 

"Justine ne serait jamais partie avec quelqu'un qu'elle connaissait à peine"

"Tous ses faits et gestes, elles les disaient à sa mère pour qu'elle ne s'inquiète pas. Que là, on n'ait pas une nouvelle, effectivement, c'était pas normal. C'était pas Justine, parce que Justine ne serait jamais partie avec quelqu'un qu'elle connaissait à peine ou qu'elle ne connaissait pas. Donc, elle n'était pas consciente en fait", affirme Nathalie

Et elle en est persuadée : Justine a été droguée par Lucas L. Elle attend douloureusement les résultats de l'autopsie pour en avoir le cœur net. Elle espère qu'après avoir avoué tuer Justine, le principal suspect expliquera son geste. "Nous, on a besoin de savoir réellement ce qu'il s'est passé. Pour que la famille puisse faire le deuil, même si malheureusement, ils ne pourront jamais le faire", explique Nathalie au micro du 20H de TF1.

Lucas L., 21 ans, a été mis en examen pour viol, séquestration et meurtre jeudi 27 octobre. L'homme mis en examen, qui a été placé en détention provisoire, a avoué à la fin de sa garde à vue "avoir tué la victime alors qu'ils étaient tous deux à son domicile et qu'ils venaient d'avoir un rapport sexuel consenti", avait alors détaillé le procureur de Limoges, Baptiste Porcher lors d'un point presse.


Laetitia A.D. | Reportage Ignacio Bornacin, Thomas Rolnik, Jade Duong

Tout
TF1 Info