Ce mercredi, les proches de Lola mais aussi des anonymes se sont réunis pour rendre hommage à la petite fille.
Elle avait été tuée il y a un mois dans l’immeuble où elle vivait avec ses parents.
Pour la première fois, sa mère s'est s’exprimée.

Sur l’air de la chanson préférée de Lola, son père, sa mère et ses frères se sont réunis ce mercredi après-midi à Paris pour rendre hommage à la petite fille. Au premier rang aussi, tous sont là : ses amis de cinquième, de son cours de gymnastique, ses professeurs, ses voisins et même des inconnus, unis dans la douleur depuis 33 jours maintenant. 

Pour la première fois, sa mère trouve la force de s’exprimer en public. "Notre petite fille qui ne demandait qu’à vivre et à être aimée. Lola, c’est aussi la sœur, la fille, la petite-fille de toutes les Françaises et de tous les Français. Chacune, chacun d’entre nous s’est senti personnellement atteint, blessé", a déclaré la maman de Lola. 

"Il fallait lui rendre hommage"

La jeune fille, âgée de douze ans, rentrait du collège lorsqu’elle a été tuée dans l’immeuble où elle vivait avec ses parents. Aujourd’hui encore, des anonymes viennent déposer des fleurs. "Quand je passais devant l’immeuble, j’étais mal. Souvent, je faisais demi-tour, parce que je pleurais tout seul", témoigne un homme, dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. "Je suis émue, je ne trouve pas les mots", ajoute une femme. 

Ce mercredi, ils ont marché tous ensemble pour se souvenir et se soutenir aussi. "Elle avait du caractère. Une petite blonde adorable. Il fallait lui rendre hommage", affirme une autre femme. "En tant que mère, quand on a entendu ce qu’il s’est passé avec Lola, on est tous concernés. Tous", insiste une mère de famille. La meurtrière présumée de la petite fille est en détention provisoire, en attente de son procès. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Florence de Juvigny, Sébastien Maloiseaux

Tout
TF1 Info