VIDÉO - Montagne : en immersion avec les pompiers de l’extrême

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Ani Bazar, Guillaume Vuitton
Publié le 2 février 2024 à 12h33

Source : JT 20h Semaine

Ils viennent à notre secours par tous les temps, dans les endroits les plus inaccessibles de la montagne.
Les Groupes montagne sapeurs-pompiers (GMSP) sont spécialisés dans les interventions à flanc de falaise.
Notre équipe a pu les suivre pendant toute une journée.

Ils décollent 24h/24 pour se poser sur les massifs les plus dangereux de Savoie et de Haute-Savoie. Ils effectuent plus de 1.000 sauvetages par an et sont cinq dans chaque hélicoptère (pompiers, médecin, pilote et gendarme secouriste). Chaque matin, les hommes du Secours en montagne sortent leur dragon, l’hélicoptère de la Sécurité civile. La première étape est d’embarquer les 70 kilos de matériel médical.

Richard est l’un des pilotes les plus chevronnés de la base. Avec plus de 12.000 heures de vol et 37 ans d'expérience, sa priorité, c’est la météo en altitude. En montagne, la navigation se fait à vue, sans radar. 

Tous les appels d’urgence transitent par une plateforme. Un pompier fait le lien entre l’équipage, prêt à intervenir, et les victimes. En montagne, avec le froid et l’altitude, chaque minute compte. 

Cap vers Morillon, en Haute-Savoie, un trajet de dix minutes. Un pisteur a donné l’alerte, la victime ne parle pas français. Le patient semble hors de danger, mais il faut le transporter à l’hôpital. Le problème, c'est que l’hélicoptère ne peut pas redécoller avec tout le monde. Pour alléger l’appareil, seul le médecin embarque avec le patient. Les secouristes sont récupérés plus tard. 

Retrouvez plus de détails dans la vidéo en en-tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Ani Bazar, Guillaume Vuitton

Tout
TF1 Info