À Grande-Synthe (Nord), deux mineurs sont mis en examen pour assassinat, quatre jours après la mort de Philippe.
Sur place, la population a été extrêmement choquée par la violence de l'agression.
Ce vendredi, les proches du jeune homme ont organisé une marche blanche.

Un habitant sur dix est présent. En tout, 2000 personnes habillées en blanc, silencieuses, venues rendre hommage à Philippe. Il avait 22 ans lorsqu'il a été tué. En tête de cortège, sa famille, son oncle et son cousin. C'est à l'endroit même où il a été roué de coups et laissé pour mort que ses frères déposent son portrait.

"Il faut être avec les parents"

Un moment de recueillement où chacun souhaite soutenir la famille. "Je connaissais la victime, la famille, la maman. Donc, c'est très très important qu'on pense à eux aujourd'hui", lance une habitante. "J'ai des petits enfants de cet âge-là, donc il faut être avec les parents", explique une autre.

Philippe devait occuper un nouvel emploi la semaine prochaine. Avant cela, il était animateur pour le service jeunesse de la mairie. À la tribune, c'est sa cousine qui prend la parole, au nom de la famille. "Je prie, je souris, je pense à chaque instant passé avec toi". Après cela, un dernier geste de réconfort, avant les obsèques qui auront lieu dans les prochains jours.


La rédaction de TF1info | Reportage : Vincent Lamhaut, Gautier Delobette

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info