Les recherches dans le Haut-Vernet ont conduit à la découverte d'un nouveau fragment d'os d'Émile, deux ans et demi.
Le crâne du petit garçon avait été retrouvé par une randonneuse le 30 mars dernier, neuf mois après sa disparition.

Les recherches ont repris depuis le 30 mars dans le Haut-Vernet et se sont révélées fructueuses. Un nouveau fragment d'os d'Emile a été découvert près de l'endroit où son crâne puis ses vêtements avaient été retrouvés il y a une dizaine de jours, a confirmé à l'AFP le procureur d'Aix-en-Provence. "Un petit bout d'os appartenant à Emile a effectivement été retrouvé dans la 

même zone que les vêtements, en contrebas du crâne", a précisé ce lundi le procureur de la République d'Aix-en-Provence, Jean-Luc Blachon, confirmant une information du Parisien

Cette découverte ne permet cependant pas d'avancer sur la cause du décès de l'enfant, a ajouté le magistrat, en soulignant que le fragment d'ossement a bien été identifié par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) comme appartenant à l'enfant de deux ans et demi. 

Le crâne du petit garçon âgé de deux ans et demi, disparu le 8 juillet dernier après avoir échappé à la surveillance de ses grands-parents, avait été retrouvé le 30 mars par une randonneuse non loin de là, sur un sentier de randonnée. Des dents d'Émile, ainsi que ses vêtements (un tee-shirt, une culotte et des chaussures) ont ensuite été découverts le lendemain par les enquêteurs. 

Un arrêté d'interdiction d'accès au Haut-Vernet, cette commune de 130 habitants des Alpes-de-Haute-Provence, avait été pris par la municipalité afin de faciliter les recherches. À cette heure, la cause de la mort d'Émile n'est pas connue des enquêteurs, qui n'excluent aucune piste. 


C.Q avec l'AFP

Tout
TF1 Info