Le 20h

VIDÉO - "Ça devient inquiétant" : les drones, nouveaux complices des cambrioleurs ?

Léa Tintillier | Reportage A. Le branchu, A. Santos
Publié le 7 janvier 2022 à 18h33
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DE HAUT VOL - Des malfaiteurs sont suspectés d'avoir utilisé des drones pour faire du repérage afin de voler de grosses cylindrées, notamment, sur la côte normande. Le 20H de TF1 s'est rendu sur place.

Les drones, nouveaux complices des cambrioleurs ? Petits, plutôt discrets et capables de survoler des habitations sur plusieurs kilomètres, ils sont idéaux pour le repérage. "C’est vrai que c’est assez malin. On a un appareil qui permet à des personnes de surveiller la maison sans que personne ne voit quoi que ce soit", admet une femme face à la caméra du 20H de TF1, dans le reportage en tête de cet article.

Dans plusieurs stations balnéaires de la côte normande, comme à Honfleur (Calvados), 24 voitures ont été dérobées chez leurs propriétaires. Dans certains cas, un drone aurait permis aux cambrioleurs de connaître parfaitement les lieux, selon le communiqué de la gendarmerie. 

"Les malfaiteurs, susceptibles d’avoir utilisé un drone pour repérer les propriétés et les quartiers visés, pénètrent de nuit et en présence des occupants pour dérober les clés de véhicules haut de gamme"

Le survol d’habitations est interdit

En plus d’être interdit par la loi, le survol en drone d’habitations complique la tâche des forces de l’ordre. "Ça devient inquiétant, maintenant, si on peut s’immiscer comme ça dans les maisons avec un drone"."Maintenant, ils vont pouvoir repérer toutes les voitures, savoir quelles sont les bonnes les mauvaises, où on les gare", témoignent deux habitants d’Honfleur.

Lire aussi

En général, les voitures visées étaient des grosses cylindrées allemandes. À ce jour, le drone suspecté d’avoir facilité les cambriolages n’a pas encore été retrouvé par les gendarmes. Trois personnes ont cependant été interpelées. 


Léa Tintillier | Reportage A. Le branchu, A. Santos

Tout
TF1 Info