Sept aéroports ont été évacués ce mercredi matin à la suite d'une série d'alertes à la bombe.
Cela a provoqué une énorme pagaille et des files d'attente interminables.
Le JT de TF1 fait le point.

Ils attendent leur vol sur le parking. L'aéroport est interdit d'accès à Toulouse et évacué depuis ce mercredi matin. "Toutes les lignes de l'aéroport et d'Air France sont occupées. On nous a dit que c'était une alerte à la bombe", indique une passagère. "On laisse faire à la police et à l'armée leur travail, et on attend la suite", complète un autre.

Aucun avion ne décolle et les employés ont dû quitter le tarmac. "Apparemment, c'est une alerte à la bombe. On était en train de travailler en zone technique. L'alarme a sonné et on est tous sortis", raconte un employé.

Évacuation aussi à Nantes, où certains passagers abandonnent et rentrent chez eux à pied. "Peut-être que les vols reprendront après, sous un délai qui n'est pas estimé. Peut-être deux ou trois heures", déclare un passager. Au total, sept aéroports ont reçu des menaces ce mercredi matin : Toulouse, Nantes, Lille, Lyon, Nice, Beauvais, Biarritz.


La rédaction de TF1 | Reportage vidéo : Florence de Juvigny, Manon Monnier, Pascal Michel

Tout
TF1 Info