DOCUMENT – Trois audiences en deux ans et le procès de Jean-Claude Gorzela n’est toujours pas terminé. Quatre de ses anciennes employées l’accusent de viol, d’agression sexuelle et de harcèlement. Condamné à quatorze ans de prison, il fait appel.

Jean-Claude Gorzela, 54 ans aujourd’hui, gérait avec sa campagne trois pizzerias et une grillade à Beuzeville. C’est dans ces restaurants qu’il est soupçonné de s’en être pris à quatre de ses employées. Il nie les faits et dénonce un complot.

Jean-Claude Gorzela est placé en garde à vue et confronté à la parole de ses quatre accusatrices. Il est mis en examen pour harcèlement, agression sexuelle, viols et est placé en détention provisoire pendant un an. En mai 2022, son premier procès s’ouvre à Évreux. Jean-Claude Gorzela est condamné à quatorze ans de réclusion, mais il fait appel, change d’avocat et obtient malgré sa très lourde condamnation, sa remise en liberté. Ses accusatrices s’indignent et organisent une manifestation, devant le restaurant désormais fermé.

En juin 2023, le deuxième procès de Jean-Claude Gorzela, en appel, s’ouvre à Rouen, mais s’arrête au troisième jour d’audience. Le 25 mars 2024, son avocat ne s’y est pas présenté. L'audience est donc reportée en juin prochain. L’homme reste présumé innocent.

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info