Le 20h

Pénurie de masques : Jérôme Salomon mis en cause par le Sénat

Publié le 10 décembre 2020 à 20h22, mis à jour le 11 décembre 2020 à 0h23
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Dans un rapport très sévère rendu public ce jeudi, une commission d'enquête du Sénat pointe la responsabilité de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, dans la pénurie de masque au début de l'épidémie. Qu'en est-il exactement ?

C'est l'un des visages de la crise sanitaire. L'actuel numéro deux du ministère de la Santé Jérôme Salomon a été mis en cause par les sénateurs. La commission d'enquête pointe sa responsabilité dans la pénurie de masque du printemps dernier. "Et concrètement, il a été donc décidé subitement, unilatéralement, sans en référer aux pouvoirs politiques que le pays ne pourrait plus compter sur un stock massif de masques", a souligné Catherine Deroche, co-rapporteure (LR) de la commission d'enquête du Sénat sur la crise du Covid-19.

Fin 2017, le stock stratégique constitué par l'Etat compte 754 millions de masques. Deux ans plus tard, il n'en contient plus que 100 millions, sept fois moins. Que s'est-il passé ? Tout s'est joué en octobre 2018 lorsque Santé publique France alerte Jérôme Salomon. 613 millions de masques seront bientôt inutilisables. Mais le directeur général de la Santé a choisi de ne pas reconstituer le stock sans même en informer sa ministre de tutelle Agnès Buzyn.

Plus grave encore, selon les sénateurs, Jérôme Salomon aurait fait pression pour modifier un rapport d'experts recommandant au gouvernement un stock d'un milliard de masques. "Ce rapport d'experts est un rapport qui est, au sens étymologique du terme, corrompu. Il a été corrompu par une intervention extérieure qui visait à le modifier pour, en quelque sorte, légitimer une décision qui lui avait été prise par le même directeur général de la Santé", précise Bernard Jomier, rapporteur (PS) de la commission d'enquête du Sénat sur la crise du Covid-19. Dans leur conclusion, les sénateurs estiment que cette intervention constitue un dysfonctionnement grave des pouvoirs publics. Ce jeudi soir, Olivier Véran affirme que Jérôme Salomon s'expliquera par communiqué dans les prochaines heures.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info