Près de Saint-Etienne, un ado réanimé in extremis après avoir passé près de 45 minutes sous l'eau

par A. Lo.
Publié le 17 juillet 2023 à 11h12

Source : Les MATINS LCI

Un jeune de 15 ans a été sauvé de la noyade, samedi 15 juillet dans la soirée, sur la base nautique de Saint-Victor-sur-Loire (Loire).
Il a été réanimé par les secours après avoir passé entre 30 à 45 minutes sous l'eau.
L'adolescent a ensuite été transporté en urgence absolue vers l'hôpital nord de Saint-Etienne.

Un sauvetage in extremis. Un adolescent de 15 ans a échappé de peu à la noyade alors qu'il se baignait dans une zone non surveillée, en amont de la base nautique de Saint-Victor-sur-Loire, près de Saint-Etienne, avec deux autres amis. Les secours ont été appelés sur place vers 18 heures et c'est une vingtaine de pompiers et une équipe spécialisée dans le secours subaquatique qui ont été dépêchés sur place pour lui porter secours.

13 mètres de profondeur

Selon des informations du Sdis 42, les plongeurs ont réussi à sortir le garçon du fleuve alors qu'il avait déjà immergé à 13 mètres de profondeur, en arrêt cardio-vasculaire. Il a finalement été réanimé après avoir passé entre 30 à 45 minutes sous l'eau. 

L'adolescent a ensuite été immédiatement transporté en urgence absolue vers l'hôpital nord de Saint-Etienne. Selon France Bleu, il est actuellement pris en charge dans un service spécialisé. Un autre jeune du groupe a quant à lui été sorti de l'eau par un témoin, présent sur place lors de l'incident. Il a été transporté au CHU en urgence relative. 

En raison de la présence d'algues toxiques, la baignade a été interdite sur la base nautique depuis le 7 juillet dernier, entrainant la fin de la surveillance de la zone par les sapeurs-pompiers. Le Sdis a néanmoins précisé que la noyade n'avait pas de rapport avec ces algues. Selon Le Progrès, les deux jeunes qui se seraient retrouvés en difficulté dans l'eau ne savaient pas nager.

Chaque année, c’est entre 1000 et 2000 noyades qui sont recensées en France. À l'approche de l'été, les autorités avaient rappelé quelques conseils à suivre pour éviter ces drames, qui constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. De façon générale, elles recommandent l'apprentissage de la nage, de se baigner toujours avec ses enfants et de respecter les interdictions de baignades.


A. Lo.

Tout
TF1 Info