Le 20h

Prêtre tué en Vendée : quel est le profil du suspect ?

Publié le 10 août 2021 à 20h08
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les circonstances de l'homicide du père Olivier Maire restent encore floues. Le suspect est toujours en hôpital psychiatrique. TF1 revient sur ce que l'on sait de son profil.

Une cérémonie religieuse dans la basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre. Les quatre qui travaillaient avec Olivier Maire s'avancent vers l'autel, des dizaines de fidèles accompagnent ce dernier hommage. La messe finie, nous rencontrons une femme qui travaille pour la congrégation et qui connaissait le suspect, un homme qui venait prier le matin dans la salle.

"On voyait vraiment que c'était quelqu'un qui est fragile, qui ne parlait presque pas. Et puis même quand il parlait, c'est comme quelqu'un qui avait un handicap, de surdité. Il n'entendait pas bien et les mots ne sortaient pas correctement", raconte-t-elle.

L’auteur présumé de cet assassinat, Emmanuel A. est d'origine rwandaise. Il a treize ans lors du génocide, marqué à vie nous confiaient plusieurs proches. Quand il arrive en France en 2012, il passe par plusieurs foyers religieux, puis travaille comme bénévole pour la cathédrale de Nantes.

En juillet 2020, il avoue avoir incendié l'église. La veille, il a envoyé un mail à 300 personnes évoquant menace diabolique, première alerte sur son profil psychologique. L'homme part en détention provisoire. Dix mois plus tard, il arrive dans la congrégation du père Olivier Maire. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info