Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

Procès du 13-novembre : les excuses de Salah Abdeslam, sincérité ou calcul ?

Publié le 15 avril 2022 à 20h07
JT Perso

Source : JT 20h WE

La cour d'assises spéciale de Paris entendait vendredi pour la toute dernière fois Salah Abdeslam. Le principal accusé du procès des attentats du 13 novembre a surpris tout le monde en présentant ses excuses aux victimes.

Beaucoup pensaient que les excuses de Salah Abdeslam n'arriveraient jamais. Celui que tout désigne comme un acteur clé des pires attentats de notre histoire. Pour son dernier interrogatoire, le franco-belge de 32 ans a donc voulu s'adresser aux victimes. " Je vous présente mes condoléances et mes excuses. Je sais qu'on a des divergences (..) mais je vous demande de me pardonner", a-t-il dit.

La phrase est accueillie dans un silence glaçant. Bien rares sont ceux qui réjouissent de ses regrets et ses remords soudains, comme Lola, rescapée du Bataclan. "J'ai envie de croire à une certaine forme de sincérité. De sa part, je l'ai senti sincère. Ça peut quand même permettre d'apaiser certaines choses. Je tiens à le remercier pour ces mots-là", a-t-elle affirmé.

Abdeslam, souvent en provocateur et insolent ces derniers mois, se prétend rempli d'humanité et même soucieux du bonheur des rescapés. "La bonne parole peut faire du bien. Si j'ai pu, ne serait-ce que faire du bien à une seule des victimes, pour moi c'est une victoire", a-t-il déclaré.

Pour les magistrats du ministère public, Abdeslam est surtout lâche et manipulateur. Uniquement soucieux d'apaiser la peine de prison qui l'attend. La grande majorité des rescapés évoquent un écœurant numéro d'acteur. Dans son box blindé, le détenu le plus surveillé de France verse quelques larmes et jure de sa bonne foi. Abdeslam encore nargué la cour hier : que vous me croyez ou pas, je m'en fiche en réalité.

TF1 | Reportage G. Brenier, N. Mariel


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info