La Gironde ravagée par des incendies

"Je n'ai pas le courage de partir" : les pompiers luttent pour défendre les maisons des irréductibles en Gironde

TF1 | Reportage Victoria David, Christophe Brousseau
Publié le 11 août 2022 à 15h30
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'énorme incendie en Gironde continue de se propager.
Dans la commune de Belin-Béliet, plus de 4000 personnes ont été évacuées hier.
Les pompiers tentent de défendre leur maison mais certains refusent de partir de chez eux.

En moins de 24 heures, Belin-Béliet (Gironde) est devenu un village fantôme. Après l'évacuation de 4500 habitants, mercredi 10 août, des quartiers entiers sont déserts. Mais François et Jeanine ont refusé de quitter leur maison et leurs animaux malgré l'obligation d'évacuer.

C'est toute une vie qui part en fumée.

Une habitante de Belin-Béliet

"Cela fait 50 ans pile que je suis là, comment voulez-vous que je parte", confie François. Ils ont monté la garde toute la nuit pendant que dans les rues voisines, les pompiers luttaient contre le feu. "La situation se lève et vous avez vu comme il est arrivé très vite sur nous", confie au micro de TF1, Baptiste, sapeur-pompier de la caserne de Belin-Béliet.  Au milieu de la nuit, les flammes menacent directement les habitations. Une habitante n'a pu s'empêcher de s'approcher du brasier. Impossible d'apercevoir son habitation sous les nuages de fumée : "C'est ma maison, je ne sais pas si elle est brûlée ou pas. C'est toute une vie qui part en fumée."

Lire aussi

José, lui, refuse de quitter les lieux. "Je n'ai pas le courage de partir", affirme-t-il. Les flammes sont tout juste aux portes de son jardin. Une bataille sans fin, exténuante pour les pompiers. Quelques bénévoles sont venus prêter main-forte au milieu de la nuit. "Je suis en congé, au lieu de rester chez moi à ne rien faire, il vaut mieux essayer de filer un coup de main pour soulager les pompiers", confie l'un d'eux. Finalement, aucune habitation n'a brûlé cette nuit. Une victoire pour les pompiers avant d'entamer une nouvelle journée de lutte.


TF1 | Reportage Victoria David, Christophe Brousseau

Tout
TF1 Info