VIDÉO - Belgique : il nargue les autorités après s'être évadé... par la fenêtre d'une voiture de police

par Emilie ROUSSEY | Reportage TF1 Delphine Sitbon, Sébastien Deshaies, Nicolas Robertson
Publié le 1 février 2024 à 17h12

Source : JT 13h Semaine

Un détenu belge a été recherché plus d'une semaine après s'être évadé par la fenêtre de la voiture de police qui le transportait.
Il a profité de sa cavale pour narguer les forces de l'ordre en se filmant en train de regarder un reportage sur sa propre évasion.

La scène surréaliste que montre la vidéo du JT de TF1 ci-dessus ne dure que quelques secondes : un détenu belge, en transfert vers la prison de Lantin, à Juprelle, en Belgique, parvient à s'évader de la voiture de police qui le transporte par la fenêtre arrière. Une fois à l'extérieur du véhicule, il s'élance à toute vitesse, mains menottées, dans la direction opposée. Et le temps que les forces de l'ordre s'élancent à sa poursuite, l'homme a le temps de s'enfuir et de semer les policiers.

Le détenu est ensuite resté introuvable durant plusieurs jours. Pendant sa cavale, il n'a pu s'empêcher de poster une vidéo de lui sur les réseaux sociaux, dans laquelle il regarde un reportage sur sa propre évasion, avec des menottes à la main. Une bravade qui a choqué la bourgmestre de la commune où l'évasion s'est produite le mardi 23 janvier. 

"C'est vraiment désolant, on aurait pu croire que ce genre de personne qui a déjà été incarcérée puisse tirer des leçons de son incarcération, ça n'a pas été du tout le cas, c'était très choquant", déplore Hirstine Servaes au micro de TF1. 

Il ne devrait pas être condamné pour cette évasion

En effet, le profil de l'évadé avait de quoi inquiéter : il a été condamné en mars dernier à 10 ans de prison par la cour d'appel de Liège pour avoir prostitué des mineures.  

Le fugitif a finalement été arrêté ce mercredi soir "par le service FAST de la police fédérale et la police locale de Liège", écrit la police fédérale belge sur X. Sa cavale a donc duré un peu plus d'une semaine et le parquet de Liège ne souhaite pas dévoiler les conditions de son arrestation, précise La Libre

L'homme ne devrait pas être condamné pour cette évasion car en Belgique, s'évader n'est pas puni tant que le fugitif ne commet pas d'autre délit durant sa cavale. "Il n’a pas commis d’infraction et ne sera donc ne sera pas poursuivi pour ces faits", confirme le parquet au journal belge. 


Emilie ROUSSEY | Reportage TF1 Delphine Sitbon, Sébastien Deshaies, Nicolas Robertson

Tout
TF1 Info