VIDÉO - Blocs de béton ou générateurs de brouillard : comment empêcher les cambriolages à la voiture-bélier ?

par La rédaction de TF1info | Reportage : Z. Ajili, F. Maillard
Publié le 13 avril 2024 à 11h07

Source : JT 20h WE

C'est une technique en vogue des cambrioleurs pour mener leurs effractions.
Les attaques à la voiture-bélier se multiplient : on en compte en moyenne, une tous les trois jours.
Aucun commerce n'est épargné, même le plus petit bureau de tabac.

Attaque contre des magasins de luxes, des bureaux de tabac, des banques, et même des restaurants. La voiture-bélier est une arme prisée des cambrioleurs pour des effractions rapides et efficaces. Les attaques ne sont pas nouvelles, mais depuis le début de l'année 2024, on en dénombre en moyenne une tous les trois jours. Des solutions existent pour prévenir ces attaques, qui s'imposent peu à peu dans certaines communes.

Blocs de béton et plots métalliques à Lille

Ainsi, il y a un an, les commerces du vieux centre de Lille ont subi trois casses à la voiture-bélier en quelques jours. Des blocs en béton avaient été installés provisoirement... et aujourd'hui, ils y sont toujours, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article. La mairie a également choisi d'installer des plots métalliques dans plusieurs rues du Vieux-Lille, en bordure des trottoirs, assez serrés pour empêcher le passage de véhicules. Depuis ces installations, le centre-ville de Lille n'a plus connu d'attaque à la voiture-bélier. Mais parfois, les règles d'urbanisme empêchent tout aménagement à l'extérieur.

Une société spécialisée a trouvé une parade à cette contrainte : le générateur de brouillard. En moins de 30 secondes, la salle dans laquelle une voiture bélier est entrée de force s'emplit de fumée. Le but n'est pas d'empêcher le cambrioleur de rentrer, mais de repartir avec un butin. Le brouillard empêche de voir à plus d'un mètre, les délinquants ne pourraient localiser les produits ou l'argent à voler qu'à tâtons. Aujourd'hui, la société équipe surtout des bijouteries et des bureaux de tabac, cibles préférées de ce type d'attaques, et des commerces de petites tailles, avec un précieux stock à protéger.


La rédaction de TF1info | Reportage : Z. Ajili, F. Maillard

Tout
TF1 Info