VIDÉO - Crash d'avion à Villejuif : l'incroyable sang-froid du pilote de 82 ans

par La rédaction de TF1 | Reportage Sophie Chevallereau, Julien Clouzeau
Publié le 6 décembre 2023 à 11h36

Source : JT 20h Semaine

Le lundi 4 décembre, un petit avion a atterri en urgence à Villejuif (Val-de-Marne).
Les trois passagers sont blessés, mais vivants.
Ils le doivent au pilote, un formateur avec quarante ans d'expérience, qui a réussi à poser l'appareil au milieu de plusieurs immeubles.

Villejuif (Val-de-Marne) n'en revient toujours pas. Un avion s’est écrasé au pied d’un immeuble en pleine ville, sans faire de mort. Tandis que les enquêteurs inspectent la carcasse de l’appareil, les habitants du quartier de Villejuif peinent encore à réaliser : "C'est court pour se poser, apparemment le pilote était adroit  pour faire ce qu'il a fait", juge l'un d'eux. Des dizaines de personnes, à leur fenêtre, ne quittent pas des yeux les restes d'avion en bas de chez eux.

Il était de loin l'instructeur le plus expérimenté de notre société. C'est cette expérience-là qui lui a permis de réaliser cette manœuvre
Marc Trimaille, fils du pilote

Il s’agissait d’un petit avion utilisé pour former de futurs pilotes de ligne. Un instructeur et deux élèves se trouvaient à son bord. En provenance de Rouen, il s'apprêtait à atterrir à l’aérodrome de Toussus-le-Noble (Yvelines). Marc Trimaille, le fils de l’instructeur, raconte que toutes les commandes de l'avion sont doublées, mais qu’ils ont eu une panne simultanée des deux moteurs. C'est à ce moment-là que son père reprend les commandes d'un avion devenu planeur.

Des restes de l'avion accidenté sur un immeuble de Villejuif (Val-de-Marne)
Des restes de l'avion accidenté sur un immeuble de Villejuif (Val-de-Marne) - TF1

Sur les dernières minutes de vol, la trajectoire est chaotique. Ils perdent de l'altitude et les hélices ne tournent plus. L'instructeur cherche, de nuit, un lieu d'atterrissage au milieu des habitations, dans la région la plus peuplée de France. C’est sur les quelques mètres carrés de pelouses qu'il s'écrase, une prouesse. 

Le pilote, Jean-Pierre Trimaille, a quarante ans d'expérience et 40.000 heures de vol à son actif. Et il était tout à fait apte à piloter, insiste son fils. "Il est suivi par l'unité de médecine de l'aéronautique tous les six mois, il était de loin l'instructeur le plus expérimenté de notre société. C'est cette expérience-là qui lui a permis de réaliser cette manœuvre", assure celui qui est le responsable des instructeurs de Trimaille Aéro Formation.  

Le pilote et ses passagers sont toujours en observation et devraient sortir de l'hôpital dans les prochains jours.


La rédaction de TF1 | Reportage Sophie Chevallereau, Julien Clouzeau

Tout
TF1 Info