VIDÉO - "Elle ne vivait que pour le monde agricole" : vive émotion après la mort d'une agricultrice et de sa fille

par La rédaction de TF1 |Reportage Henri Dreyfus, Ignacio Bornacin, Marion Larradet
Publié le 24 janvier 2024 à 9h48

Source : JT 20h Semaine

Une jeune agricultrice est morte dans un accident tragique, ce mardi matin, à Pamiers (Haute-Garonne).
Elle a été heurtée par une voiture aux côtés de sa fille qui vient, elle aussi, de succomber à ses blessures.
Ce drame pourrait bouleverser la mobilisation des agriculteurs dans les prochains jours.

Alexandra Sonac était entièrement dédiée au monde agricole et à sa défense. Une jeune femme inséparable de son mari, Jean-Michel. Ensemble ils cultivaient des céréales et élevaient des vaches Limousines. À seulement 35 ans, elle est morte à l'aube en défendant son métier. 

La famille se reposait sous un chapiteau blanc à Pamiers (Ariège) lorsqu'une voiture les a percutés avant de s'encastrer dans un tracteur vert. Dans sa course, elle fauche Alexandra, sa fille Camille, âgée de quatorze ans, ainsi que le père de famille. Transportée l'hôpital, l'adolescente a finalement succomber à ses blessures. Le père de famille est, quant à lui, toujours hospitalisé dans un état grave.  "La jeune fille qui est décédée avait l'âge de mon fils, vous vous rendez-compte", s'exclame Sébastien Durand, maire (SE) de Saint-Félix-de-Tournegat , vice-président de la FDSEA de l'Ariège. "Elle travaillait d'arrache-pied pour pouvoir vivre de leur métier", poursuit-il dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article.

"Fière de nourrir la France"

Pouvoir vivre de leur travail, c'était tout l'objet de leur présence sur le barrage. Les agriculteurs l'avaient monté sur la RN20. Des tracteurs et des bottes de foin cachés par une bâche noire sur le pont. Pour l'instant, personne ne comprend pourquoi la voiture s'est retrouvée sur la voie rapide alors que tous les accès étaient théoriquement barrés. "Cette interdiction était bien matérialisée, il y avait des plots, des signalisations, ils ont été contournés. Ce véhicule s'est ensuite engagé sur la voie et trois kilomètres  plus loin, il a percuté de nuit le dispositif mis en place par les agriculteurs", rapporte Olivier Mouysset, procureur de la République de Foix (Ariège).

D'après les analyses, le conducteur n'était ni sur l'emprise de l'alcool ni de stupéfiants. Les trois occupants de la voiture sont Arméniens. Après avoir déposé une demande d'asile en 2022 et essuyé plusieurs refus, ils avaient l'obligation de quitter le territoire français mais ils n'étaient pas recherchés, n'ayant jamais causé de troubles à l'ordre public. 

À Saint-Félix-de-Tournegat, les drapeaux sont en berne. Le conjoint de la défunte est conseiller municipal de cette ville et la famille est très investi dans la cause agricole. "Alexandra, elle ne vivait que pour le monde agricole, elle se battait pour notre métier. Elle était fière de nourrir la France", confie un agriculteur. Hier soir, par solidarité les amis et les voisins de cette famille endeuillée viendront s'occuper de la ferme. Si le monde agricole est en deuil, le mouvement initié depuis quelques jours, ne faiblit pas. Des blocages sont prévus ce mercredi. 


La rédaction de TF1 |Reportage Henri Dreyfus, Ignacio Bornacin, Marion Larradet

Tout
TF1 Info