VIDÉO - "On ne se doutait pas" : un enfant livré à lui-même durant 2 ans en Charente

par M.T Reportage Yaël Chambon, Christophe Brousseau et Christophe Devaux
Publié le 18 janvier 2024 à 21h51, mis à jour le 19 janvier 2024 à 11h41

Source : TF1 Info

Une mère de famille a écopé de six mois de bracelet électronique pour avoir délaissé son enfant.
À partir de l'âge de 9 ans, le garçon a vécu tout seul dans un appartement de Nersac (Charente) durant deux ans.
Ses voisins et camarades de classe témoignent auprès de TF1.

"Il habitait exactement ici", lance un voisin. Un petit garçon de 9 ans s'est retrouvé à vivre par lui-même pendant près de deux ans, entre 2020 et 2022, dans un appartement HLM de Nersac, en Charente. L'enfant, complètement abandonné, s'est nourri de gâteaux et de boîtes de conserve froides. Son père était absent et sa mère, qui vivait à cinq kilomètres avec sa compagne, lui apportait régulièrement de la nourriture. 

"Pour moi, c'était normal, sa maman l'attendait chez lui. Je ne me doutais pas qu'il était seul chez lui", se souvient le voisin. Mais d'autres ont quant à eux compris la situation. "Je me suis fait un petit jardin, et le petit venait discrètement prendre des tomates pour manger. Avec une autre amie, on lui avait dit de ne pas le laisser tout seul, et elle nous a fait comprendre que ce n'était pas du tout nos affaires et qu'elle était là", témoigne anonymement un autre voisin dans le reportage du 20H en tête de cet article. 

Pendant deux ans, le garçon continue à se rendre à l'école à quelques centaines de mètres de chez lui. Personne ne remarque de changement significatif au sein de l'établissement. Certains élèves de sa classe commencent tout de même à avoir des doutes, au fil des mois. "Il disait à des camarades qu'il mangeait tout seul et qu'il prenait le bus tout seul. Il ne sortait pas, il restait chez lui", confie un élève. 

Livré à lui-même, le garçon faisait tout même rigoureusement ses devoirs, et décrochait de bonnes notes. "Il était souriant, très bon élève, toujours propre, poli... Aucun signe ne montrait qu'il était abandonné", constate auprès de TF1 la maire de Nersac Barbara Couturier. 

Il peut se produire un trouble de l'attachement
Christine Barois, pédopsychiatre

Alertée par une voisine, l'élue prévient la police municipale et la gendarmerie. À Nersac, les forces de l'ordre ont découvert "un appartement très peu investi". Un frigo vide. Et surtout, aucune affaire appartenant à la mère de famille. L'enfant, désormais placé en famille d'accueil, va alors tenter de se reconstruire.

"Une toute petite enfance avec des parents qui sont défaillants, il peut se produire un trouble de l'attachement, avec un attachement d'insécurité aux personnes", explique la pédopsychiatre Christine Barois. "En revanche, il peut y avoir des enfants avec des capacités de résilience, et qui ont réussi à se construire de manière tout à fait satisfaisante et très positive", poursuit la spécialiste. La mère de famille a écopé de six mois de bracelet électronique et une obligation de soins pour avoir délaissé son enfant.


M.T Reportage Yaël Chambon, Christophe Brousseau et Christophe Devaux

Tout
TF1 Info