VIDÉO - Trafic de drogue à l'aéroport d'Orly : un policier placé en détention provisoire

par M.T Reportage Victor Topenot, Alexandra Guillet
Publié le 13 janvier 2024 à 22h16

Source : JT 20h WE

Un agent de la police des frontières a été arrêté mardi 9 janvier, soupçonné d'avoir facilité le transport de 47 kg de cocaïne.
Neuf personnes au total ont été interpellées à l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) et huit d'entre elles sont en détention provisoire.
TF1 fait le point.

Il aurait profité de sa fonction pour faciliter l'entrée de drogue sur le territoire. Mardi 9 janvier, un fonctionnaire de la police aux frontières (PAF), âgé de 31 ans, a été interpellé sur son lieu de travail à l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) par des enquêteurs de la sûreté territoriale (ST) des Hauts-de-Seine. Une interpellation déclenchée dans le cadre d’une information judiciaire portant notamment sur des faits de "trafic de stupéfiants", "association de malfaiteurs", et "corruption active et passive de personne dépositaire de l’autorité publique". 

Il s'est très certainement laissé tenter par l'appât du gain pour permettre ce trafic de stupéfiant
Denis Jacob, secrétaire général du syndicat Alternative Police

Le gardien de la paix suspecté de s’être laissé corrompre est en poste depuis 2019 à l’aéroport d’Orly. Il a été observé le 29 octobre en train "d’exfiltrer" un passager du terminal T3, en provenance de la Martinique. "C'est un policier qui a des habilitations très particulières. Ils ne sont pas si nombreux que cela. Il s'est très certainement laissé tenter par l'appât du gain pour permettre ce trafic de stupéfiant", détaille Denis Jacob, secrétaire général du syndicat Alternative Police interrogé dans le reportage en tête de cet article.

Plutôt que de passer par la douane, il aurait directement transféré les bagages remplis de stupéfiants à l'extérieur de l'aéroport. La marchandise était destinée à alimenter certains points de vente de la région parisienne mais également plusieurs villes de province. 

Au total, 47 kilos de cocaïne et 20 kilos de résine de cannabis ont échappé à la vigilance des douaniers. La marchandise a été saisie. Ce n'est pas la première fois qu'un agent de police est impliqué dans des affaires de trafic de stupéfiant. En février 2017, un policier de 24 ans a notamment été interpellé avec 12 kilos de cocaïne à l'aéroport d'Orly. À noter qu'en dix ans, la production mondiale de cocaïne a été multipliée par trois. 

"La pression corruptive de la part du crime organisé est plus importante sur les aéroports et sur les ports, et ça ne devrait pas baisser dans les prochaines années, les institutions le savent", réagit Fabrice Rizzoli, spécialiste du crime organisé. Neuf personnes ont été mises en examen ce vendredi, et huit d'entre elles sont désormais en détention provisoire, indique à TF1/LCI le parquet de Nanterre, qui précise que "la publication par la presse de nombreux détails couverts par le secret de l'instruction est de nature à nuire à l'action de la justice pour mettre fin à ces agissements."  


M.T Reportage Victor Topenot, Alexandra Guillet

Tout
TF1 Info