Rhône : deux moines hostiles à la 5G arrêtés pour s’en être pris à des antennes-relais

Publié le 21 septembre 2021 à 20h06, mis à jour le 22 septembre 2021 à 0h17

Source : JT 20h Semaine

Depuis plusieurs mois, des opposants à la 5G détruisent des antennes-relais dans plusieurs villes de France. Dans la région lyonnaise, les auteurs ont été pris en flagrant délit. Les gendarmes ont découvert que les saboteurs étaient des moines.

C'était il y a une semaine, le maire n'est pas prêt de l'oublier. Les installations électriques de l'antenne-relais de sa petite commune sont incendiées. Il y a eu une coupure d'environ une à deux heures.

12 km plus loin, la nuit suivante, un autre pylône téléphonique. Là, les gendarmes interpellent deux hommes qui s'apprêtent à y mettre le feu, deux moines, âgés de 29 et 30 ans. Les incendiaires qui reconnaissent les deux délits vivent dans un couvent, au cœur des vignobles du beaujolais.

Dans leur communauté religieuse, on nous parle d'un acte isolé. Les deux suspects disent avoir voulu protéger la population des effets nocifs, selon eux, de la 5G. Des catholiques intégristes qui refusent l'autorité du Pape. Dans leur chapelle, les femmes en pantalons ne sont d'ailleurs pas les bienvenues.

Dans le voisinage en revanche, les moines n'ont jamais posé problème. Alors, les incendies d'antennes-relais surprennent. Surtout que les pylônes incendiés se trouvent à près 50 km du couvent et les moines n'ont jamais été vus en voiture. Les deux religieux risquent en tout cas dix ans de prison.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info