Le WE

Scandale Orpea : l'État saisit la justice et demande la restitution des dotations publiques

Publié le 26 mars 2022 à 20h08
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les conclusions dans les rapports commandés par le gouvernement sont accablantes pour le groupe Orpea. L'État a décidé de porter plainte contre le gestionnaire privé. Il va aussi lui demander de rembourser les dotations publiques qu'il a perçues.

Après six semaines d'enquête, de contrôle dans les Ehpad du groupe Orpea, le rapport est sans appel. De l'argent public versé à l'entreprise privée aurait été détourné. L'État va porter plainte. "Nous nous accordons le droit de demander la restitution des dotations publiques qui n'auraient pas été utilisées comme il se doit", a annoncé Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'Autonomie.

Le groupe a beau gérer des établissements privés. Il bénéficie donc tout de même de fonds publics. Hormis l'hébergement payé le résident, tout ce qui concerne les soins et les dépendances, est financé par l'argent de l'État, comme l'explique Victor Castanet, journaliste. Son enquête était à l'origine du scandale.

L'enquête montre que l'argent alloué n'a pas servi au bon fonctionnement des établissements. Une partie est même allée tout droit dans les caisses du groupe. Une pratique irrégulière parmi tant d'autres selon Me Fabien Arakelian. Il représente une cinquantaine de familles de résident. "Il y a des économies drastiques sur le prix de la baguette, le café, les couches, avec des familles qui paient parfois jusqu'à 7 000 à 9 000 euros par mois", déplore cet avocat.

Contacté, le groupe Orpea n'a pas souhaité communiquer. En attendant, un vaste plan de contrôle des 7 000 Ehpad en France a été lancé, avec pour objectif de repérer tout type de manquement.

TF1 | Reportage C. Diwo, M. Stiti, G. Vuitton


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info