Disparition de Justine Vayrac : le suspect a avoué le meurtre

"C'est quelqu'un qui a du mal à gérer ses émotions" : enquête sur le profil du meurtrier présumé de Justine Vayrac

Publié le 30 octobre 2022 à 21h03
JT Perso

Source : TF1 Info

Le meurtrier présumé de Justine Vayrac est un ouvrier agricole de Beynat (Corrèze) qui connaissait la victime.
Il avait déjà eu affaire à la justice en 2021, mais pas pour des faits de violence ou d'agression sexuelle.
Les équipes de Sept à Huit ont enquêté.

Jeudi, quatre jours après sa disparition, le corps de Justine Vayrac a été retrouvé. Arrêté mardi 25 octobre, Lucas, le suspect, est passé aux aveux à la fin de sa garde à vue. Il aurait tué la jeune fille dans la nuit du samedi au dimanche 23 octobre, avant de l'enterrer dans une forêt au petit matin. Une information judiciaire a été ouverte pour viol, séquestration et meurtre. 

Lire aussi

Mais alors qui est Lucas ? Âgé de 21 ans, cet ouvrier agricole est décrit par son entourage comme un garçon équilibré, gentil et intelligent. Titulaire d'un CAP de menuisier et d'un BEP exploitation agricole, il avait pour projet de reprendre l'exploitation familiale. En attendant, il enchaînait les stages, comme chez Jean-Marie, un menuisier de la région. "Ça m'a beaucoup surpris, parce que c'est un gamin que j'ai connu en stage, et c'est un gamin très bien. Il demandait qu'à travailler, il n'y a jamais eu de problème avec lui. Je suis choqué, parce que j'aurais jamais cru ça de sa part." 

Quand il joue au foot, et qu'il perd un match, il peut se mettre en colère jusqu'à tabasser des joueurs de l'équipe adverse.

Une amie de Lucas

Pourtant, quelques antécédents éclairent d'une manière différente la personnalité de Lucas. Une de ses amis, que Sept à Huit a contactée par téléphone, décrit un garçon avec un tempérament parfois explosif : "C'est quelqu'un qui a du mal à gérer ses émotions quand on lui dit non. Quand il joue au foot, et qu'il perd un match, il peut se mettre en colère jusqu'à tabasser des joueurs de l'équipe adverse."

Justine Vayrac : le profil du meurtrier présuméSource : JT 20h Semaine

En août 2020, alors qu'il est apprenti dans une ferme, son employeur lui reproche de passer trop de temps sur son portable. En réponse, Lucas aurait mis le feu à un hangar de l'exploitation. Il passera quatre mois en détention provisoire et devait être prochainement jugé devant le tribunal correctionnel. 

Lire aussi

Une question subsiste, celle du mobile. L'autopsie du corps, tout comme l'étude du profil psychologique de Lucas, devraient permettre d'éclairer certaines zones d'ombre. Le jeune homme encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info