Le WE

Sortie de piste d'un 737 : un remorquage hors normes

Publié le 25 septembre 2022 à 20h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

À Montpellier, le remorquage de l'avion qui a fini sa course dans un étang s'annonce plus compliqué que prévu.
Samedi, un Boeing servant au transport de fret a raté son atterrissage.
Il s'est immobilisé dans une zone marécageuse.

Il aura fallu près de 48 heures pour le sortir de l'eau. Depuis la matinée de ce dimanche, des moyens colossaux ont été mis en place pour évacuer le Boeing 737. Deux grues immenses, de près de 400 tonnes chacune. "L'idée, c'est de faire basculer le nez de l'appareil hors de l'eau. C'est sans doute le moment le plus délicat", explique Emmanuel Brehmer, président du directoire à l'aéroport de Montpellier-Méditerrané.

Il faudra ensuite transporter l'avion jusqu'à la zone de fret, de l'autre côté de l'aéroport. Mais à proximité de l'étang, le sol est marécageux. Alors, une route a été construite pour supporter le poids de l'appareil. "Celui-là fait plus de 50 tonnes, avec 5,7 tonnes de carburant qu’il restait à bord. On a quatorze tonnes de courrier. C'est une masse considérable qu'il faut lever", détaille Hugues Moutouh, préfet de l'Hérault.

L'enjeu est de taille, l'aéroport restera fermé jusqu'à la fin de l'opération. Les vols pourraient reprendre en début de semaine. Au total, 8 000 passagers transitent chaque jour à l'aéroport de Montpellier.

TF1 | Reportage A. Bacot, E. Alonso


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info