Le 13H

"On a battu un record !" : verbalisé à la place d'un autre, il perd 53 points sur son permis

M.D. | Reportage vidéo TF1 Guillaume Gruber, Vincent Ruckly
Publié le 9 décembre 2022 à 16h09
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Depuis qu'il a revendu sa fourgonnette, Stanislas reçoit des contraventions tous les jours.
Il a perdu 53 points sur son permis de conduire et doit payer 11.000 d'amendes.
Une équipe du 13H de TF1 a recueilli son témoignage.

Ce n’est pas un fou du volant, il a simplement revendu sa fourgonnette. Depuis bientôt un an, Stanislas vit un véritable cauchemar. Car le nouveau propriétaire de son véhicule enchaîne les infractions. Excès de vitesse, stationnement abusif, franchissement de ligne continue… au total, pas moins de 53 points lui ont été retirés sur son permis, alors qu’il n’a tout bonnement rien fait. "Je suis en colère. Une encore, ça pouvait passer. Mais là, on a battu le record !", témoigne, dépité, Stanislas, dans la vidéo de TF1 en tête de cet article. 

Dix mois que ça dure. Pour Stanislas, le simple fait d'ouvrir sa boîte aux lettres est devenu une véritable épreuve. "Tous les jours, je redoute ce moment", raconte le jeune homme, en mettant la clé dans la boîte aux lettres. Ce jour-là, ce sont des amendes pour des excès de vitesse. "Chaque jour, c’est pareil", s’agace-t-il. Au moment de la transaction, Stanislas n’a pas demandé la pièce d’identité de la personne qui a acheté son véhicule. Contacté devant notre caméra par la victime, l’homme en vient rapidement aux insultes et lui raccroche au nez. 

Il prend des cachets pour le stress. Il veut parler à un psychologue, vu qu’il n’est pas bien.

La compagne de Stanislas

"On a affaire à quelqu’un qui manifestement se croit au-dessus des lois, en se pensant intouchable", reprend son avocat, Me Camille Romdane. Stanislas doit aujourd’hui verser plus de 11.000 euros d’amendes. Un montant qui lui pèse aujourd'hui sur la conscience. "Il prend des cachets pour le stress, il veut parler à un psychologue, vu qu’il n’est pas bien", confie sa compagne. "J’en veux beaucoup à cette personne. Il n’assume pas ses actes", déplore le jeune homme. 

Lire aussi

Avec les 53 points qui devraient lui être retirés, cet habitant de Reims continue de prendre le volant, mais avec la boule au ventre. "S’il y a un contrôle de police, on peut me dire : monsieur, vous n’avez plus le droit de rouler. Ça va arriver un jour, c’est sûr", s’inquiète-t-il. Stanislas a déposé une plainte pour usurpation d’identité. L’escroc, lui, risque jusqu’à un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende. Il faudra également qu’il règle la totalité des contraventions. Chaque année, 200.000 Français sont victimes d'usurpation d'identité.


M.D. | Reportage vidéo TF1 Guillaume Gruber, Vincent Ruckly

Tout
TF1 Info