Le 13H

VIDÉO - L’incroyable récit de la nuit d’un ado isérois suspendu à une falaise

M.G | Reportage TF1 Jérôme Garro, Irvin Blonz et Frédéric Marchand
Publié le 26 octobre 2022 à 13h32
JT Perso

Source : TF1 Info

Un adolescent a été secouru mardi après avoir passé une nuit, à 150 mètres au-dessus du vide, sur une falaise du massif de la Chartreuse, en Isère.
Le jeune homme de 17 ans, parti rejoindre des amis à VTT, avait (trop bien) suivi les instructions de son GPS.
Les CRS qui l'ont secouru témoignent auprès de TF1.

Il l'a échappé belle. Loïc était parti lundi en fin d'après-midi de Fontaine, près de Grenoble (Isère), pour rejoindre à vélo des amis au Plateau-des-Petites-Roches en Chartreuse. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que ses plans ne se sont pas exactement déroulés comme prévu. Il a été induit en erreur par son GPS, qui lui a fait emprunter un chemin périlleux. Le relief était en effet mal indiqué sur la carte. "Quand on regarde Google Maps et que l'on choisit un itinéraire vélo, l'application nous indique de passer par cet itinéraire, qui est en fait tout sauf un itinéraire vélo", souligne auprès de TF1 Pierre-Emmanuel Pelcener, CRS des Alpes. 

Une nuit 150 mètres au-dessus du vide

Le jeune homme, après avoir tenté de continuer à pied, finit alors bloqué sur un éperon rocheux d'une falaise du massif de la Chartreuse. Son téléphone a encore un peu de batterie. Il compose le 112. Les secours font une première tentative de nuit. Impossible. Finalement, il passe toute la nuit accroché, 150 mètres au-dessus du sol, à une maigre végétation. "Il était accroché à sa vie, on va dire, à des touffes d'herbe. À la moindre glissade, il lui restait deux mètres avant de partir dans le vide. La chute aurait été fatale", explique Philippe Génin, l'un des brigadiers ayant participé à l'opération de secours. 

Il a fallu attendre mardi matin pour que le sauvetage, délicat, soit effectué, en hélicoptère, au plus près de la falaise. Frigorifié et à bout de force, Loïc a finalement été hélitreuillé sain et sauf. "La première fois qu'il est arrivé à mon niveau, il m'a dit, 'vous faites un métier formidable'. Moi, comme je lui ai dit plus tard, le plus beau cadeau que tu puisses nous faire, c'est que tu sois encore en vie", philosophe Philippe Génin. 

Lire aussi

 Miraculé, l'adolescent a retrouvé sa famille après être resté un total de dix heures suspendu sur la falaise. 


M.G | Reportage TF1 Jérôme Garro, Irvin Blonz et Frédéric Marchand

Tout
TF1 Info