VIDÉO - Habitant tué par une balle perdue à Dijon : "Il y avait beaucoup de tirs", sa fille raconte la scène d'horreur

par La rédaction de TF1 | Reportage : Victor Topenot, Corinne Chevreton, Guillaume Vuitton
Publié le 28 novembre 2023 à 10h06

Source : JT 20h Semaine

L’émotion était toujours très forte au lendemain de la mort d’un homme, totalement étranger au trafic de drogues, tué par balle perdue dans son appartement à Dijon.
Cet habitant a été la victime collatérale d’un règlement de compte entre dealers.
Sa fille a accepté de témoigner au JT de TF1.

C’est dans le hall d’un immeuble criblé de balles que nous retrouvons la fille de la victime. Elle témoigne d’une scène d’horreur qui a coûté la vie à son père : "On s'est réveillés en sursaut, j'ai hurlé le nom de mon frère et 'maman'. Mon frère est venu vite dans la chambre en disant 'couchez-vous, couchez-vous!', parce qu'il y avait beaucoup de tirs. On a voulu se lever pour aller voir mon père parce que ça s'est calmé deux secondes. On ne savait pas où on était. Il y avait plein de fumée, je disais à mon frère 'Il y a plein de fumée dans la maison'. Mon frère disait 'restez couchés, restez couchés !'. Ça s'est calmé pendant deux minutes, on est allés voir mon père et... on savait que mon père était mort."

Les auteurs pas encore interpellés

Dans la nuit de samedi à dimanche, l’immeuble a été la cible d’une soixantaine de tirs à l’arme automatique. Son père était dans son lit au premier étage lorsque plusieurs balles ont traversé la fenêtre et l'ont blessé mortellement. Selon les premiers éléments de l’enquête, c’est le point de deal à l’intérieur de l’immeuble qui était visé. La fille de la victime nous raconte que ce n’est pas la première fois que cela arrive.

Face à cette situation, la famille est aujourd’hui en colère. Dans l’appartement, juste au-dessus de chez elle, une famille ukrainienne, qui a fui la guerre, a échappé au drame. Il n’y avait aucun blessé, mais c’est un traumatisme pour la mère de famille. Les auteurs de l’attaque n’ont toujours pas été interpellés. Ils sont activement recherchés par la police judiciaire.


La rédaction de TF1 | Reportage : Victor Topenot, Corinne Chevreton, Guillaume Vuitton

Tout
TF1 Info