VIDÉO - Hausse des vols de voitures : les techniques pour les éviter

par Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Esther Lefebvre, Olivier Cresta
Publié le 13 février 2024 à 17h25

Source : JT 13h Semaine

Plus de 70.000 déclarations de vols de véhicules ont été déclarés aux assurances en 2023.
Une augmentation considérable de 11,1% en un an.
Pour éviter que votre voiture ne subisse le même sort, les professionnels conseillent quelques parades.

L’époque où les voleurs de voitures crochetaient les serrures ou opéraient au pied-de-biche est révolue. Alors que les vols de véhicules ont explosé en 2023, avec 70.649 sinistres enregistrés, soit une augmentation de 11,1 % en un an, selon les chiffres des assureurs révélés par Le Parisien, force est de constater que, dans 7 cas sur 10, ces larcins sont commis sans effraction. Comme le montre le reportage de TF1 en tête de cet article, les malfaiteurs usent de moyens plus modernes, amplifiant le signal électronique de la clé restée au domicile du propriétaire, ou insérant un coussin d’air qui, en se gonflant, écartera la portière de l'habitacle. Heureusement, même au XXIe siècle, il reste des moyens de se protéger.

Barre anti-vol, gravage de vitre...

Un peu de bon sens intemporel, pour commencer : veillez à bien verrouiller portes et vitres de votre véhicule lorsque vous le quittez, et garez-le à l’abri si possible, dans un garage sécurisé, un parking privé ou une cour d’habitation dans l’idéal, sinon dans une rue éclairée et fréquentée, de sorte à en faire une cible moins évidente. Un bon vieux système d’alarme peut aussi s’avérer un efficace outil de dissuasion, les voleurs n’aimant toujours pas le bruit.

S’agissant de l’épineux cas des clés sans contact, la première des vigilances est de ne pas les laisser à l’entrée de son habitation, ni près d’une fenêtre, pour compliquer toute captation du signal. Sachez en outre qu’il existe, à prix abordable (on en trouve à moins de 10 euros), des étuis spéciaux, doublés en aluminium, pour renforcer leur protection en bloquant tous les signaux. Dans l’absolu, plus votre véhicule sera bourré d’électronique, plus il sera facile à pirater, puis à revendre.

C’est pourquoi bloquer son volant et/ou ses pédales avec une barre anti-vol constitue, bien souvent, l’obstacle le plus infranchissable, en tout cas le plus préventif, car cela ferait perdre un temps précieux aux voleurs, même après qu'ils aient réussi à ouvrir et à démarrer le véhicule. Le traceur GPS pour suivre la voiture à distance peut aussi grandement aider les forces de l’ordre à la retrouver une fois le vol commis. Certains modèles, couplés à votre téléphone portable, permettent même d’être instantanément notifié dès que le véhicule démarre.

Autre solution, moins connue : le gravage des vitres et des rétroviseurs. Pour une centaine d'euros, un numéro unique, inscrit à même le verre, enregistré dans un fichier national de données, accessible à la police et aux assurances, rendra toute revente bien plus difficile. Sa simple vision peut suffire à dissuader des voleurs. Enfin, si vous êtes possesseur d’une Renault Clio IV, d’une Mégane IV ou d’une Peugeot 3008 II, redoublez de vigilance car ces modèles, les plus vendus en 2023, sont aussi les plus volés. Plus largement, les SUV représentent, à eux seuls, 65% des vols.


Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Esther Lefebvre, Olivier Cresta

Tout
TF1 Info