VIDÉO - Lycéens soupçonnés d'avoir déclenché de fausses alertes à la bombe : quel est leur profil ?

par La rédaction de TF1 | Reportage : Benoît Christal, Octavie Couchard, Julien Chaize
Publié le 30 novembre 2023 à 10h37

Source : JT 20h Semaine

Ce mardi 28 novembre 2023, six adolescents, de quatorze à 17 ans, ont été placés en garde à vue.
Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de plusieurs fausses alertes à la bombe dans leur lycée, près de Grenoble.
Quel est leur profil ?

Ils appelaient le standard de leur lycée, en modifiant leur voix, pour annoncer l'explosion imminente d'une bombe. Tout le monde s'en souvient, dans un établissement de l'Isère où il y a eu six alertes entre le 6 novembre et le 17 novembre 2023. Même les élèves sont excédés : "On a eu plusieurs évacuations le matin, l'après-midi, toute la journée. Du coup, ça affecte un peu le programme pour ceux qui ont le bac" ; "Sur deux semaines, c'était un peu lourd. À partir du moment où on a eu deux alertes par jour, ça a commencé à être énervant".

Au total, il y a 1400 élèves à évacuer, chaque fois, pendant deux heures. Dans la région de Grenoble, une soixantaine de fausses alertes similaires ont touché plusieurs lycées. La plupart des élèves parlent d'un effet d'imitation, supposant que c'était "pour s'amuser" ou "suivre le mouvement".

Placés en garde à vue ce lundi 27 novembre, les suspects sont âgés de 15 à 17 ans. Inconnus des services de police, ils utilisaient les téléphones de leurs camarades pour lancer ces fausses alertes. "Au fait, ils nous disent juste que c'est de l'amusement mais c'est un amusement complètement débile, en se faisant passer pour des islamistes aussi. Ce sont des faits extrêmement graves pour lesquels ces gamins encourent jusqu'à deux ans de prison, 30.000 euros d'amende", affirme Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. Ils seront jugés au tribunal pour enfants le 19 décembre. Leur lycée pourrait également décider leur exclusion en conseil de discipline.


La rédaction de TF1 | Reportage : Benoît Christal, Octavie Couchard, Julien Chaize

Tout
TF1 Info