Dans le Gard, une série d’empoisonnements de chiens intrigue les enquêteurs.
En mars dernier, plusieurs sont morts en marge d'une compétition canine, et il y a quelques jours, trois autres animaux ont été intoxiqués.
TF1 se penche sur ce mystère.

Il ne les lâche plus des yeux. Alexis tient fermement en laisse ses deux chiens, Oden et Yuki. Il n'est pas question de les laisser manger la moindre nourriture qui traînerait par terre. "Je ne les lâche plus. Je suis assez inquiet. je ne sais pas combien de temps ça va durer", souligne-t-il dans le reportage du 20H de TF1 ci-dessus.

Plusieurs chemins de la commune de Vauvert sont désormais interdits d’accès. En mars dernier, lors d’une course canine, trois chiens y sont morts empoisonnés par des boulettes de viande disséminées sur un parking.

"Si un enfant le touche et le met à la bouche, on ne sait pas les conséquences"

Tout près de là, dimanche dernier, trois autres chiens ont été empoisonnés, dont un mortellement. Laurianne Sarti y est venue ce matin pour tenter de sauver un chat errant, en le piégeant dans une cage pour lui éviter une mort violente. Elle-même, ne veut plus s’y promener. "On a peur. Le poison était tellement fulgurant que si un enfant le touche et le met à la bouche, on ne sait pas les conséquences", s'inquiète-t-elle.

Plusieurs enquêtes judiciaires sont en cours, mais aucun suspect n’a pour l’heure été arrêté. Les gendarmes tentent d’ailleurs de savoir si tous ces empoisonnements sont l'acte d’une seule ou plusieurs personnes. 

"La première fois, c'était du carbamate, un anti-limaces qui avait été utilisé", indique Céline Gouilloux, à la clinique "Vétérinaires 2 toute urgence" de Montpellier, qui a reçu en urgence les chiens malades. 


La rédaction de TF1 | Reportage : Georges Brenier, Juliette Coulais, Audrey Delabre

Tout
TF1 Info