Pillages et incendies lors des manifestations du 1er-Mai : le ras-le-bol des commerçants

par La rédaction de TF1 | Reportage : Suzanne Prez, David Paturel
Publié le 2 mai 2023 à 14h58

Source : JT 13h Semaine

À Lyon, des heurts ont éclaté en marge des défilés du 1er-Mai.
De nombreuses banques ont été attaquées et des commerces ont été pillés.

Des vitrines cassées, des voitures brûlées... tout un quartier de Lyon défiguré. Ce directeur d'agence immobilière est sidéré. "Ils ont cassé la porte puis ils ont sorti du mobilier", rapporte-t-il dans le reportage du 13H en tête d'article. Ses bureaux ont été entièrement saccagés puis pillés. 

Lundi après-midi, les rues se sont embrasées. En marge du cortège, 2000 casseurs ont été dénombrés. Ils ciblent des banques, des assurances et plusieurs commerces, dont une cave à vin. "Je ne m'attendais pas en tant que petit commerçant à avoir des œufs et un tag", se plaint Jordan Mira, gérant de "Cavavin". Une colère partagée par ces riverains aux premières loges.

À quelques mètres de là, les rayons d'un supermarché ont été vidés. Face à l'ampleur des dégâts, le maire de Lyon a demandé à l’État une aide financière. Pour cause, il faut maintenant nettoyer et réparer, à commencer par les feux de circulation éteints depuis hier. Une manifestation d'une violence inédite marquée par 54 interpellations et 19 policiers blessés.


La rédaction de TF1 | Reportage : Suzanne Prez, David Paturel

Tout
TF1 Info