Sept balcons effondrés à Antibes : qui est responsable ?

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : A. Flieller, C. Guérard, C. Napoli
Publié le 16 avril 2024 à 10h11, mis à jour le 16 avril 2024 à 11h00

Source : JT 20h Semaine

À Antibes, sept balcons d'un immeuble d'habitation se sont effondrés dimanche soir.
Les habitants pointent le mauvais état du bâtiment, et assurent avoir signalé des problèmes avant l'accident.
Le syndic, lui, admet désormais des signalements.

Quand les sept balcons d'un immeuble d'Antibes se sont effondrés les uns sur les autres, dimanche 14 avril, Anthony était chez lui, au septième étage. "On a entendu un gros boom. Puis, pendant 10-15 secondes, des tremblements sans arrêt. Au début, on a pensé que c'était peut-être une explosion de gaz, puis ensuite on s'est penché et on a vu qu'il y avait plus de balcons", se souvient cet habitant au micro du 20H de TF1, dans le reportage visible en tête de cet article.

L'effondrement s'est produit peu après 20h. Personne n'était sur où sous les balcons, et aucune victime n'est à déplorer. Mais l'immeuble pourrait être dangereux. Dans l'après-midi, lundi 15 avril, les 29 habitants évacués ont pu rentrer un instant chez eux. "Ça nous inquiète, parce qu'on ne sait pas quand ça va se terminer, quand on pourra revenir chez nous", poursuit un autre résident.

Le syndic reconnait désormais avoir été averti

Les experts doivent désormais vérifier les appartements de l'immeuble et tous les balcons des onze bâtiments de la résidence, construite dans les années 1970. Les habitants, eux, donnent l'alerte sur l'état des balcons, depuis plus de sept ans. "C'était tout pourri, tout rouillé", assure un homme face à notre caméra, alors qu'une résidente nous montre des photos sur lesquelles sont visibles les infiltrations d'eau de la terrasse du 7e étage. Depuis sept ans, elle adresse des courriers au syndic. "Habitant le 6e étage, nous recevons de l'eau calcifiée en provenance de la terrasse du 7e étage", écrit-elle en mai 2017.

Mais le syndic, lui, se défend de toute négligence. "On nous a signalé des dégâts des eaux, comme il y en a sur beaucoup de balcons qui ne sont pas étanches et qu'on traite au fur et à mesure qu'on nous les signale. On fait intervenir un bureau d'étude en étanchéité qui fait un diagnostic des balcons.", répond Sylvie Girier, du cabinet SG2P.

Dans le reportage du 13H de TF1 diffusé lundi, Stéphane Girier, également membre du cabinet SG2R, nous avait pourtant assuré : "il n'y a eu aucun signe avant-coureur, absolument rien de signalé par les résidents. On ne nous a jamais signalé de problèmes au niveau des balcons."

Bien qu'il s'agisse d'une résidence privée, la mairie surveille la situation de très près. "Des experts de la mairie sont immédiatement venus sur le site dimanche soir, il y a un arrêté de mise en sécurité qui a été pris dimanche soir", explique Marika Roman, adjointe au maire d'Antibes déléguée à la Sécurité civile. 

Selon nos informations, les résidents ne pourront pas regagner leurs appartements avant la semaine prochaine.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : A. Flieller, C. Guérard, C. Napoli

Tout
TF1 Info