Une femme tuée en pleine rue par son conjoint à Hayange

Publié le 24 mai 2021 à 20h01, mis à jour le 25 mai 2021 à 23h56

Source : JT 20h Semaine

FÉMINICIDE - Une femme a été tuée à coups de couteau en pleine rue la nuit dernière à Hayange en Moselle. Le suspect est son compagnon. Une fois de plus, son profil pose question. Il sortait juste de prison et s'est débarrassé de son bracelet électronique.

Elle n'avait que 22 ans. Cette nuit, Stéphanie a été tuée en pleine rue de plusieurs coups de couteau par son compagnon. Choquées, ses amies sont venues lui rendre hommage. "J'ai vu le drap blanc posé par terre. Je savais très bien que c'était Stéphanie. Ça s'est passé ici. Ce n'était pas la première fois qu'il y avait des violences conjugales. C'était quelqu'un de très violent. À l'heure d'aujourd'hui, elle a 22 ans. Elle laisse une gamine de 4 ans derrière elle. Qu'est-ce qu'elle va devenir la petite ? ", témoigne l'une d'elles.

Hier soir, c'est dans leur domicile à quelques mètres de là qu'une dispute éclate. Après plusieurs heures de fuite, le suspect a été interpellé cet après-midi. Ce Serbe de 23 ans venait de sortir de prison le 12 mai dernier. Condamné pour des délits routiers, il était équipé d'un bracelet électronique dont il se serait débarrassé. Selon nos informations, Stéphanie aurait déjà porté plainte contre lui pour menace de mort il y a moins d'un an. La nuit dernière, la jeune femme tente de s'échapper.

"Cette victime sort de son immeuble et elle est à 40 mètres du commissariat. Son compagnon le pourchasse et lui assène encore plusieurs coups de couteau. Et elle décède sur un trottoir", raconte Fabien Engelmann, maire (RN) de Hayange. Aucun policier ne se trouve au commissariat, fermé les nuits et les week-ends. Ce voisin est abasourdi. L'enquête est confiée au SRPJ de Metz. C'est le 43e féminicide survenu depuis le début de l'année en France.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info