Ils avaient 24 et 25 ans. Des policiers qui accomplissaient leur devoir, car ils voulaient servir les autres.
Plusieurs centaines de personnes ont assisté, ce jeudi à midi à Roubaix et à Cambrai, à l’hommage qui leur a été rendu en présence d’Emmanuel Macron.

Trois cercueils, trois jeunes policiers disparus, appréciés de tous à Roubaix. Leurs collègues retiennent leurs larmes. À l’extérieur, devant un écran géant, l’émotion des proches est visible. Manon, 24 ans, venait de sortir de l’école de police. Paul, 25 ans, allait être papa dans quelques mois. Steven, 25 ans lui aussi, était père d’un enfant d’un an.

"Le visage des hommes et des femmes de devoir"

Ils sont élevés au grade de capitaine et reçoivent la Légion d'honneur à titre posthume. "Notre France a le visage des hommes et des femmes de devoir qui la servent et nous protègent. Hommage à tous ceux qui risquent leur vie", a déclaré Emmanuel Macron lors de sa prise de parole.

Une autre cérémonie émouvante s’est déroulée à Cambrai avec les amis des familles. Paul y a grandi. Sa vocation est née au contact des habitants. Steven, lui, avait étudié dans l’établissement où s’est déroulée cette cérémonie. Tout le monde se souvient d’eux. Les enfants de Paul et Steven seront pupilles de La Nation.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Benoit Christal, Manon Debut, Zack Ajili

Tout
TF1 Info