Le 13H

Vols de pots catalytiques : qu'est-ce que le rhodium, ce métal très précieux ?

V. F | Reportage TF1 Léa Merlier, Esther Lefevbre et Michaël Merle.
Publié le 28 janvier 2022 à 10h11
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les vols de pots catalytiques de voiture se multiplient.
Dans le viseur des malfaiteurs, les métaux rares qu'ils contiennent.
En particulier le rhodium, dont le prix s'est envolé ces dernières années.

C'est un phénomène inquiétant qui prend de l’ampleur. Depuis quelques semaines, plusieurs vols de pots catalytiques ont été recensés un peu partout en France. Stéphane Pivot est l'une de ces victimes. En sortant de chez lui, à Meung-sur-Loire (Loiret), il a découvert sa voiture dans une position plutôt surprenante, couchée sur le côté. "Quand on se réveille et qu'on voit ça, on ne passe pas une très bonne journée", confie-t-il dans la vidéo du JT de 13H en tête de cet article.

Croyant d'abord à une mauvaise blague, il réalise très vite que son pot d'échappement a disparu. Coût de la pièce à changer : environ 1000 euros. Ce prix élevé est lié aux métaux précieux qui composent le catalyseur : du platine, du palladium, mais aussi du rhodium, l'un des métaux les plus rares au monde. Sa production, principalement située en Afrique du Sud, s'élève à environ 26 tonnes par an ces dernières années, ce qui est extrêmement peu. Cela justifie son cours très haut sur les marchés boursiers. Ainsi, en mai 2021, son prix a atteint un record historique à presque 790.000 euros le kilo. Aujourd'hui, en moyenne, un gramme vaut jusqu'à 500 euros. C’est presque dix fois plus cher que l'or.

A quoi sert-il ?

Particulièrement résistant à la corrosion et de couleur blanc argenté, le rhodium est utilisé pour la chimie, comme catalyseur et comme élément chauffant, car il ne fond qu’à une chaleur supérieure à 1900°C, ou encore en bijouterie pour protéger l’argent contre l’oxydation et le noircissement. Dans l'industrie automobile, il est principalement utilisé dans la fabrication des catalyseurs d'échappements - ou pots catalytiques - car il permet de limiter l'émission de gaz polluants, notamment l'oxyde d'azote.

Et certains modèles de voitures sont plus visés que d'autres par les voleurs. "Tous les véhicules hybrides parce que leurs catalyseurs contiennent beaucoup plus de métaux précieux que les autres véhicules, du fait qu'ils doivent polluer beaucoup moins", explique Elliot Ayoun, garagiste dans le 12ᵉ arrondissement de Paris. 

5800 vols de pots catalytiques ont été signalés en France l'année dernière. Et même si les quantités de rhodium sont très faibles dans chacun d'eux (0,1 g), les délinquants revendent ensuite ces pièces au prix fort sur le marché noir. 


V. F | Reportage TF1 Léa Merlier, Esther Lefevbre et Michaël Merle.

Tout
TF1 Info