L’humoriste comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel à la suite de l’accident de la circulation dans lequel il a été impliqué en février 2023.
Il risque jusqu’à 14 ans de prison et 200.000 euros d’amende, selon le parquet.

La date n’a pas encore été fixée. Pierre Palmade sera prochainement jugé pour blessures involontaires après l’accident de la route dans lequel il a été impliqué en février 2023. L’humoriste de 55 ans conduisait une voiture qui a percuté un véhicule venant en face sur une route départementale de Seine-et-Marne. Les trois occupants de l’autre véhicule, dont un enfant de six ans, avaient été grièvement blessés. Une femme de 27 ans avait perdu le bébé qu’elle attendait à la suite de la collision.

La juge d’instruction a décidé de renvoyer Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel des chefs de "blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à 3 mois par conducteur ayant délibérément violé une obligation particulière de prudence ou de sécurité et ayant fait usage de produits stupéfiants", "de blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 3 mois par conducteur ayant délibérément violé une obligation particulière de prudence ou de sécurité et ayant fait usage de produits stupéfiants".

Le parquet de Melun souligne dans un communiqué que le comédien était "en état de récidive légale pour avoir déjà été condamné pour une infraction à la législation sur les stupéfiants". Pierre Palmade a reconnu au cours de l’enquête avoir consommé de la cocaïne et des drogues de synthèse avant de prendre la route. Lors du drame, il allait faire des courses après trois jours à faire la fête sans dormir. Le ministère public souhaitait des poursuites pour homicide involontaire, mais la juge d’instruction n’a pas suivi ses réquisitions. Le comédien risque jusqu’à 14 ans de prison et 200.000 euros d’amende. 


D.D.F.

Tout
TF1 Info