Viol d'une étudiante japonaise à Rouen : un SDF condamné à 18 ans de prison

La rédaction de LCI
Publié le 22 juin 2017 à 23h37
Viol d'une étudiante japonaise à Rouen : un SDF condamné à 18 ans de prison
L'essentiel

JUSTICE - Un homme a été condamné à 18 ans de réclusion par la cour d'assises de Seine-Maritime pour avoir violé une étudiante japonaise en 2014.

Dix-huit ans de prison. C'est la peine à laquelle a condamné la cour d'assises de Seine-Maritime un SDF pour viol avec coups et blessures sur une étudiante japonaise. Les faits s'étaient déroulés au mois de mars 2014. La jeune femme alors âgée de 24 ans était arrivée de Paris pour visiter Rouen une journée. Mais le soir, au moment de repartir, elle avait manqué le dernier train. 

Kevin Escobar Pineda, 28 ans, qui se trouvait près de la gare, avait repéré cette jeune femme qui semblait perdue et lui avait proposé de lui trouver un logement. Il l'avait conduite dans une rue du centre-ville et, dans un hall d'immeuble, s'était jeté sur elle. L'homme l'avait violée, lui avait asséné de violents coups, l'avait mordue et avait commencé à l'étrangler au point que la victime avait perdu momentanément connaissance. Le violeur lui avait ensuite dérobé sa carte bancaire et son portable avant de s'enfuir. 

"Sexualité perverse et personnalité psychotique"

La victime, visage tuméfié, avait pris un train pour Paris le lendemain et s'était précipitée au consulat du Japon qui l'avait accompagnée dans ses démarches pour revenir à Rouen et porter plainte. L'affaire avait particulièrement ému le Japon. Kevin Escobar Pineda avait été confondu par son ADN, des traces de sperme ayant été retrouvées sur un mur de l'immeuble. 

Durant le procès qui s'est ouvert lundi, il a reconnu les faits expliquant avoir eu "une pulsion". Une expertise psychologique à lui évoquer une sexualité perverse et une personnalité psychopathique. Conformément aux réquisitions de l'avocat général, il a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle avec 10 ans de suivi socio-judiciaire et injonction de soins. 


Tout
TF1 Info