Vive émotion en Autriche après cinq féminicides en 24 heures à Vienne

par C.Q
Publié le 24 février 2024 à 16h37

Source : Sujet TF1 Info

La police autrichienne a annoncé la mort de cinq femmes sur la seule journée de vendredi à Vienne.
Trois victimes sont des prostituées, deux autres sont une mère et sa fille.
Les crimes, qui ne semblent pas liés, suscitent l'indignation du Parti social-démocrate.

Cinq femmes sont mortes en l'espace de 24 heures à Vienne, dans deux affaires criminelles qui ne semblent pas liées, a annoncé la police autrichienne le 24 février. Dans la première affaire, une femme âgée de 51 ans et sa fille de 13 ans ont été retrouvées mortes dans leur appartement de Landstrasse, dans le 3ᵉ arrondissement de la capitale. Selon la police, "une enquête est en cours pour arrêter l'auteur". Le père de l'adolescente se trouve être le principal suspect et est activement recherché, rapporte la presse

Dans la seconde, trois femmes ont été poignardées à mort dans une maison close située du quartier de Brigittenau (20ᵉ arrondissement) et une quatrième aurait été retrouvée enfermée dans une autre pièce, selon l'agence de presse APA. "Un ressortissant afghan de 27 ans a été arrêté dans le cadre d'une recherche immédiate. Celui-ci a été placé en détention", indique la police viennoise sur X.

Demande d'une réunion de crise

Ces cinq féminicides, tous commis dans la capitale autrichienne en moins d'une journée, ont provoqué une vive émotion dans la classe politique. Le ministre fédéral de la Santé, Johannes Rauch, a considéré sur X que ces drames constituaient "une nouvelle et terrible escalade de la violence contre les femmes en Autriche" et que les responsables politiques devaient se "concentrer sur la situation des femmes dans tous (leurs) travaux et ainsi contribuer à la protection contre la violence".

La présidente du SPÖ, le parti de centre-gauche, a demandé au gouvernement fédéral de convoquer une réunion d'urgence sur les violences exercées contre les femmes. "Nous pleurons les femmes assassinées, pensons aux survivants et demandons qu'un plan d'action national de protection contre la violence soit enfin mis en œuvre afin de protéger la vie des femmes en Autriche", a exhorté Eva-Maria Holzleitner, dans un communiqué du parti. 

La responsable politique fait état d'une femme sur trois victimes de violences en Autriche, tandis que 26 féminicides ont été recensés dans le pays en 2023, selon l'Association autrichienne des refuges pour femmes (AÖF). Le chancelier Karl Nehammer n'a pas encore répondu à cette demande. 


C.Q

Tout
TF1 Info