Vous vous souvenez de "l'homme au slip et à la pelle" ? Son procès s'ouvre à Dax ce jeudi

Antoine Llorca
Publié le 8 février 2017 à 19h36
Vous vous souvenez de "l'homme au slip et à la pelle" ? Son procès s'ouvre à Dax ce jeudi

SLIPGATE - L'homme, dont les images de lui en train d'agresser avec une pelle des journalistes et des militants écologistes ont fait le tour du monde, sera jugé dès demain à Dax pour des faits de violences. L'accusé espère enfin pouvoir mettre cette histoire derrière lui.

Le 9 novembre 2015, les images d’une altercation entre un agriculteur, Jean-Marc Dutouya et des militants de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), vont faire le tour du monde. On voit l’homme en slip, armé d’une pelle, tenant de repousser les militants de la LPO, c’est le début du "slipgate".

Rappel des faits : ce lundi de novembre, une équipe de France Télévisions et des journalistes de l’AFP sont en compagnie du président de la LPO, Allain Bougrain-Dubourg, pour filmer la chasse illégale à l’alouette des champs. Très en colère, Jean-Marc Dutouya et son fils Eric prennent à partie les journalistes. L’affaire va ainsi prendre une tournure nationale. Les images vont être diffusées sur toutes les télévisions de France et seront des milliers de fois sur internet.

Un procès pour tourner la page

Ce jeudi 9 février, Jean-Marc Dutouya sera jugé pour avoir frappé avec une pelle un militant de la LPO venu détruire des matoles (des pièges) sur sa propriété. Son fils Eric et son frère sont également jugés pour violences.

On a rien à se reprocher et on veut qu’on en finisse une bonne fois pour toutes.

Eric Dutouya, France Bleu Gascogne

Interviewé par nos confrères de France Bleu Gascogne, Eric espère que ce procès permettra de tourner la page. "Les images ont été modifiées et parodiées et ça fait vraiment mal", avoue-t-il. "On a rien à se reprocher et on veut qu’on en finisse une bonne fois pour toutes. C'est très dur à vivre, on dort mal. Eux sont des procéduriers qui ont l'habitude des procès. Nous nous descendons dans l'arène et nous ne savons pas comment réagir. J'espère que la justice va nous comprendre", dit-il ému.

Si les Dutouya sont jugés pour violences, ils ont de leur côté porter plainte pour violation du droit à l’image et de leur propriété.

Après avoir été raillés des milliers de fois sur internet, les Dutouya seront soutenus. Plusieurs dizaines de chasseurs ont prévu de faire le voyage devant le palais de justice de Dax. 

En slip, il chasse des militants écologistes à coup de pelleSource : Les vidéos infos
JT Perso

Antoine Llorca

Tout
TF1 Info