Appel à témoins lancé après la tentative d'assassinat d'une magistrate en 2019

Aurélie Sarrot
Publié le 27 septembre 2022 à 14h28
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Après la tentative d'assassinat d'une magistrate à son domicile des Yvelines en 2019, les gendarmes recherchent un témoin qui pourrait leur être essentiel.
La magistrate s'était fait tirer dessus en sortant de son domicile.
Dans ce dossier, il n'y a eu à ce jour aucune interpellation.

Les faits remontent au 17 juin 2019. Ce jour-là, Magali Tabareau, Présidente de Cour d’Assises sur le ressort de la Cour d’Appel de Versailles, était victime d’une tentative d'assassinat à son domicile situé dans une petite commune du nord des Yvelines. 

Vers 9h30, deux individus, circulant sur une motocyclette, étaient arrivés près de chez elle et avaient tiré quand celle-ci en était sortie. 

Blessée gravement, la magistrate avait été transportée à l’hôpital. Souffrant de plusieurs fractures au visage, elle avait été opérée en urgence. Une enquête était ouverte immédiatement, et confiée à la section de recherches de Versailles (78). Depuis, plusieurs pistes avaient été explorées, mais les enquêteurs n'ont jamais mis la main sur les auteurs des faits. 

Un peu plus de trois ans après les faits, les gendarmes lancent un appel à témoin pour tenter d'identifier un témoin qui pourrait leur être essentiel.

Lire aussi

"Les enquêteurs de la section de recherches de Versailles cherchent à identifier la personne figurant sur une photographie. Ce témoin est susceptible d’avoir circulé sur une motocyclette de marque YAMAHA, modèle MT09 Tracer", écrit la gendarmerie nationale dans cet appel. 

L'individu recherché est un homme de type afro-antillais. Il mesure entre 1,70 m et 1,80 m. Il a l'apparence d'un homme de 25-40 ans. Il est de corpulence normale, avait au moment des faits une moustache naissante et un collier de barbe non fourni. Il a aussi une cicatrice sur la joue. 

gendarmerie

"Après avoir conduit de très nombreuses investigations, en France et à l’étranger, les enquêteurs, avec l’accord des magistrats instructeurs, cherchent à recueillir tous les éléments susceptibles de permettre d’identifier ce témoin important. La gendarmerie nationale souhaite que cet appel à témoins connaisse la plus large diffusion, appel qui sera relayé sur ses réseaux sociaux", précise la gendarmerie.

Toute personne susceptible de détenir et apporter des éléments permettant l’identification ou la localisation du témoin peut contacter les enquêteurs de la Section de Recherches de Versailles Groupe Homicides au 01.39.49.50.50 / 06.75.96.59.52 sr.versailles+PROCCA78@gendarmerie.interieur.gouv.fr


Aurélie Sarrot

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info