REPORTAGE - Les studios Warner Bros. nous ont ouvert les portes des plateaux de tournage de la saga Harry Potter. À l’occasion des fêtes de Noël, nous vous offrons une visite de ces célèbres décors, dans les pas du plus célèbre des petits sorciers et de ses amis.

Plus de huit ans après la dernière prise, les plateaux de tournage de la saga Harry Potter continuent d’être sous les spots. Les studios Warner Bros., situés dans la banlieue de Londres, sont devenus un lieu de pèlerinage pour les fans, mais aussi les curieux grâce à l’ingénieuse idée de les avoir convertis en musée.

C’est ici-même que Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint -alias Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley- ont passé dix ans de leur vie à sillonner les couloirs de Poudlard, la grande salle ou encore le bureau de Dumbledore et la forêt interdite. Désormais, le Warner Bros. Studio Tour London ouvre les portes de l’école des sorciers à tous.

Lire aussi

La visite commence par une entrée en grande pompe dans la célèbre grande salle que l’on retrouve dans tous les films. Pour les fêtes de fin d’année, le plateau a été paré de guirlandes et boules, de vaisselles de circonstances pour le banquet, qui font revivre le décor du bal de Noël dans Harry Potter et la Coupe de feu. Une ambiance de Noël que l’on retrouve jusqu’aux sapins installés au fond de la salle, aux stalactites, à l’orchestre et à la pièce-montée de glace. 

Tout ici est resté tel que les différents réalisateurs et les équipes qui ont œuvré sur la saga l’ont connu lors des tournages. Seule la décoration change au fil des saisons et des envies du studio Warner Bros. Jusqu’au 27 janvier 2019, l’ambiance est donc festive pour tous les décors emblématiques des films (le dortoir des garçons, la salle de Gryffondor, les deux huttes d’Hagrid pour jouer les différences de taille, la salle des potions, etc.). Il suffit de déambuler au milieu des divers décors les plus emblématiques pour en apprendre beaucoup sur les tenues des acteurs principaux , les perruques ou salles de maquillage, les accessoires les plus marquants comme les baguettes magiques propres à chaque personnage. 

Melinda DAVAN-SOULAS

On apprend les anecdotes de tournage (Alan Rickman-Professeur Rogue a accepté son rôle avec la promesse d'être le seul avec J.K. Rowling à connaître la fin de l’histoire), on découvre les effets spéciaux utilisés pour les fameux escaliers mouvants ou les animaux, comment les réalisateurs ont joué des trompe-l’œil pour les tailles des personnages... Après le Poudlard Express sur le Quai 9 ¾, le Magicobus attend ensuite ses voyageurs à l’extérieur, juste devant la maison d’Harry.

Melinda DAVAN-SOULAS
Melinda DAVAN-SOULAS
Melinda DAVAN-SOULAS

Pas besoin d’être un fan absolu du petit sorcier pour apprécier la visite et les animations (notamment monter sur un balai magique !). Les explications sont nombreuses sur les décors, les effets spéciaux, les maquettes utilisées et même sur les petites erreurs commises dans les décors. On apprend ainsi qu’un chien couvert de LED a servi à créer les patrons. 

On se perd avec délice dans le chemin de Traverse, la rue commerçante couverte d’une neige bien particulière qui n’a pas moins de trois formes différentes pour s’adapter à chaque scène. A ne surtout pas manquer l’immense maquette de Poudlard à couper le souffle qui a nécessité près de neuf mois de conception. La magie Harry Potter opère toujours...

Harry Potter : Poudlard se pare de neigeSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

Pour une expérience optimale, nous vous conseillons d'utiliser l'application LCI depuis votre smartphone, disponible sur Android et iOS.  Depuis votre ordinateur, la vidéo est visible sur notre page Youtube.


Melinda DAVAN-SOULAS

Tout
TF1 Info