Qu’est-ce qu’un cari, spécialité incontournable de La Réunion ?

par Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO
Publié le 11 décembre 2023 à 17h00

Source : Sujet TF1 Info

Parmi les plats emblématiques de l’île de La Réunion, impossible de ne pas succomber au cari.
Le cari peut aussi s’écrire carry.
Il se compose d’une viande ou d’un poisson, de riz, de haricots, d’oignons et d’épices.

Dans le 13 h en fête, la recette du jour était consacrée au cari camarons réunionnais. Le plat est ainsi concocté avec de grosses crevettes de rivière, mais il peut également être confectionné à partir de poulet, de bœuf, de canard, de bichiques ou encore de porc. Pour les amateurs de poissons, certains le cuisinent avec du thon, du zourite (pieuvre) ou bien de la langouste. De nombreuses autres recettes sont possibles et sortent de l’ordinaire, à l’instar du cari chouchou, cari tangue ou cari Ti’jacques. Mais au juste, comment définit-on un cari ?

Cari : les ingrédients que l’on retrouve systématiquement

Le cari est le plat traditionnel de La Réunion. Avec le rougail saucisse, il s’agit de l’une des recettes à absolument goûter si vous êtes de passage sur l’île. Pas besoin de faire plusieurs milliers de kilomètres pour retrouver ses saveurs dans notre assiette : vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour reproduire ce plat d’exception à la maison pour le repas de Noël. Comme nous vous l’avons expliqué, il peut être fait à base de viande, de poisson ou bien avec des fruits ou des légumes, pour les végétariens. Il est toujours accompagné de riz, de haricots rouges cuisinés avec oignon, ail, gingembre et thym, aussi appelés grains de rougail et des achards. Selon les recettes, certains y ajoutent aussi des tomates et deux pincées de curcuma ou de safran. 

Comment faut-il présenter le cari dans l’assiette ?

Pour les Réunionnais, l’art de la table est une véritable religion. Ils apprécient que ce qui se trouve dans leur assiette soit aussi bon que beau. Et un petit rituel veut que le cari soit présenté de la façon suivante : le riz, au fond de l'assiette, est recouvert par la sauce, puis en dernier le cari. Les grains rougail et achards sont servis dans un plat à part. Mais question présentation, chacun est libre de faire ce qui l’arrange !


Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info