Tempête Ciarán : des risques de submersions marines jusque sur la côte méditerranéenne

par A. Lo.
Publié le 2 novembre 2023 à 12h12, mis à jour le 2 novembre 2023 à 13h29

Source : TF1 Info

La tempête Ciarán continue sa progression dans le nord de la France.
Des vents forts continuent néanmoins de souffler dans le sud-ouest du pays.
Un risque de submersion marine a été émis sur la côte atlantique, mais aussi du côté du bassin méditerranéen.

La vigilance orange est toujours de mise en mer. Alors que le cœur de la tempête Ciarán continue sa progression dans le nord de la France, des vents forts soufflent toujours sur la façade atlantique. Ils vont se renforcer dans la journée, nourrissant le risque de submersions marines. C'est pourquoi une vigilance orange "vagues-submersion" est de mise jusqu'au moins ce soir, minuit. Une alerte qui concerne également le bassin méditerranéen, dans les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes.

Des plages et sentiers côtiers fermés

En effet, Météo-France a noté dans son bulletin du jeudi 2 novembre, à 10 heures, qu'"en lien avec la tempête Ciarán sur la façade atlantique, les vents forts de Sud-Ouest soufflent sur une large partie du bassin méditerranéen". De très fortes vagues et une surélévation temporaire du niveau de la mer sont attendues et nécessitent une "vigilance particulière". À Nice en particulier, des vagues jusqu'à quatre mètres devraient être observées. Une houle du sud et des rafales pouvant atteindre les 70 km/h sont également annoncées.

Par conséquent, à partir de 11 heures et jusqu'à minuit, les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes, sont en alerte orange "vagues-submersion". Les préfectures appellent la population à se tenir au courant et à ne pas s'approcher ou circuler en bord de mer. Par précaution, les plages et les sentiers côtiers ont été fermés du côté de Nice. En cas de nécessité absolue, les autorités recommandent de circuler avec précaution. Il ne faut pas non plus se baigner ou prendre la mer. À l'inverse, il est conseillé de fermer ses portes et ses fenêtres en front de mer et de vérifier l'amarrage des bateaux.

À partir de minuit, ce vendredi 3 novembre, le risque de submersions marines sera rétrogradé en jaune du côté du Var et des Alpes-maritimes. Les Bouches-du-Rhône ne seront plus concernées par cette alerte. La vigilance devra néanmoins encore être de mise. Si la tempête Ciarán devrait s'évacuer par le nord du territoire d'ici la fin de la journée, des dépressions venues de l'Atlantique sont à nouveau annoncées pour les prochains jours.


A. Lo.

Tout
TF1 Info