Vague de chaleur : la France face à une canicule précoce en 2022

EN DIRECT - Vague de chaleur : Élisabeth Borne convoque les préfets et les ARS

La rédaction de TF1info
Publié le 14 juin 2022 à 13h05, mis à jour le 14 juin 2022 à 21h58
JT Perso

Source : TF1 Info

Soleil et chaleur s’installent cette semaine sur tout le pays, avec des valeurs déjà élevées au sud.
Ce phénomène va s’accentuer au cours de la semaine, faisant craindre un épisode caniculaire.
Suivez les dernières infos.

Après les perturbations pluvieuses de la semaine dernière, les hautes pressions sont de retour depuis ce week-end et la France doit affronter un nouveau coup de chaud, avec des températures particulièrement élevées pour la période. Les journées les plus chaudes seront celles de jeudi, vendredi et samedi. 

La vague de chaleur touchera le Sud-Ouest et la basse vallée du Rhône, avant de remonter vers le Poitou, la Vendée, le sud de la Bretagne et la Normandie, avec des températures qui pourraient atteindre les 35 degrés. Vendredi, la chaleur se décalera vers l'Île-de-France et le Centre, où l'on pourrait frôler les 40 degrés. Pour finir, les températures pourraient monter samedi dans le Nord-Est du pays, avec là aussi des températures à 35 degrés.

DES MÉTIERS PARTICULIÈREMENT EXPOSÉS


La canicule va sévir dans presque toutes les régions. En première ligne, il y a tous ceux qui travaillent dehors au soleil : les serveurs, les couvreurs ou les jardiniers. Comment font-ils ? Comment s'organisent-ils ?

Météo et intempéries
Canicule : des métiers particulièrement exposés

Canicule : des métiers particulièrement exposés

POURQUOI CERTAINS QUARTIERS SURCHAUFFENT


Ces vagues de chaleurs n'impactent pas que les hommes : elles transforment également certains centrent urbains en véritables radiateurs. Avec ces îlots, la température est plus élevée la nuit dans la ville que dans les banlieues, elles-mêmes plus chaudes que les campagnes alentours.

Environnement
"Îlot de chaleur" : pourquoi certains quartiers surchauffent

"Îlot de chaleur" : pourquoi certains quartiers surchauffent

QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS A PRENDRE ?


Les vagues de fortes chaleurs, comme celle attendue dans les jours qui viennent, peuvent être dangereuses pour la santé. On vous donne quelques conseils sur les précautions à suivre pendant cette période.

Météo et intempéries
Canicule : quelles sont les précautions à prendre pour les personnes à risque ?

Canicule : quelles sont les précautions à prendre pour les personnes à risque ?

POURQUOI PARLE-T-ON DE PLUME DE CHALEUR ?


Les prochains jours s'annoncent (très) chauds dans l'Hexagone :  les températures flirteront entre 30 et 40 °C d'ici à la fin de la semaine. Mais quel est le phénomène responsable de cette nouvelle vague de chaleur ?

Météo et intempéries
Canicule : pourquoi parle-t-on de "plume de chaleur" ?

Canicule : pourquoi parle-t-on de "plume de chaleur" ?

QUELLES ÉTAIENT LES TEMPÉRATURES À 16 HEURES ?


Une vague de chaleur se mettra en place par le sud du pays dès ce mercredi, pour atteindre des températures entre 30 et 40 °C d'ici à la fin de la semaine. Voici les températures relevées à 16 heures, ce mardi, pour dix villes françaises :


Brest : 21 °C

Paris : 16° C

Lyon : 30° C

Biarritz : 30 °C

Cherbourg : 20 °C

Rennes : 27 °C

Bordeaux : 34° C

Marseille : 30 °C

Toulouse : 37 °C

Dijon : 28 °C

LES RECTORATS MOBILISÉS


C'est aussi dans cette chaleur étouffante que plus de 500.000 lycéens de terminale plancheront mercredi pendant 4 heures sur l'écrit de philo. Pour encadrer l'épreuve, le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndaye échangera "avec les recteurs", a indiqué Elisabeth Borne.

À QUOI FAUT-IL S'ATTENDRE CES PROCHAINS JOURS ?


Encore une fois, le mercure va s'affoler cette semaine : 35 °C à 39 °C attendus lors du pic entre jeudi et samedi dans la moitié Sud, avec des pointes à plus de 40 °C localement dans le Sud-Ouest, selon Météo-France. Et entre 30 °C et 35 °C dans la moitié Nord vendredi et samedi.

COMMENT PROFITER DES "ÎLOTS DE FRAICHEUR" ?


Il va faire (très) chaud cette semaine, notamment en ville. Pourtant, il est possible de se réfugier dans des "îlots de fraîcheur", où la température peut baisser de 1 à 2 degrés. Où sont-ils ? Lesquels privilégier ? TF1Info fait le point.

JUSQU'A 43 °C DE CHALEUR ENCORE ATTENDUS EN ESPAGNE


L'Espagne vit ce mardi une nouvelle journée de chaleur "extrêmement préoccupante" avec 43 degrés attendus dans le sud du pays, soit plus de dix degrés de plus que les normales saisonnières. Mis à part les régions des Asturies (nord-ouest) et l'archipel atlantique des Canaries, la quasi-totalité du pays est ainsi placé en alerte chaleur. Les températures les plus élevées sont par ailleurs attendues dans le centre et le sud, avec 43 degrés prévus à Cordoue, 41 à Badajoz ou 40 à Tolède, selon l'agence météorologique Aemet.

LA VAGUE DE CHALEUR ARRIVE PAR LE SUD-OUEST


La vague de chaleur exceptionnelle et précoce s'amorce ce mardi par le Sud-Ouest, renforçant la sécheresse inquiétante des sols et les risques d'incendies.

Météo et intempéries
La vague de chaleur arrive par le Sud-Ouest

La vague de chaleur arrive par le Sud-Ouest

FAUT-IL CRAINDRE LA DÉFORMATION DES RAILS ?


La vague de chaleur précoce met déjà les cheminots sur les dents. Et pour cause, les rails sont particulièrement sensibles en période de canicule, d'autant qu'ils accumulent la chaleur. Si la température extérieure est de 37 °C, celle d'un rail peut ainsi dépasser les 55 °C et même atteindre 70 °C en plein cagnard. De quoi craindre une dilation de l'acier et finalement la déformation de la voie.


Sur les lignes électrifiées, même souci : les câbles d'alimentation des trains ont la fâcheuse manie à se détendre sous l'effet de la chaleur.


Malgré cela, il n'est pas question de déconseiller de prendre le train comme le gouvernement l'avait fait en juillet 2019, assure le porte-parole de la SNCF. "On est déjà prêt (...) On suit un processus qui est ultra bien coordonné, tant au niveau du réseau que des gares et du matériel roulant", indique-t-il, ajoutant que des dispositifs ont déjà été déclenchés au niveau régional.

500 MILLIONS D'EUROS POUR LA "RENATURATION" DES VILLES


Face à la vague de chaleur annoncée, le gouvernement va créer un fonds de 500 millions d'euros pour la "renaturation", a annoncé la porte-parole Olivia Grégoire. En somme, l'exécutif compte "favoriser le développement d'îlots de fraîcheur en ville en s'engageant très fortement pour accompagner les collectivités locales dans l'adaptation aux conséquences du dérèglement climatique", a indiqué la ministre.


Le gouvernement a également demandé à ce que les différents dispositifs de mise à l'abri et d'accompagnement soient opérationnels, "et ce, dès demain", a ajouté Olivia Grégoire.

QUE FAUT-IL BOIRE ET MANGER ?


Pour vivre au mieux en période de températures élevées, il est indispensable de bien s'hydrater, mais aussi de bien manger. Pour quels produits opter ? Que faut-il éviter ? On vous dit tout avec une spécialiste.

Dans mon assiette
Forte chaleur : le vrai du faux sur ce qu'il faut boire et manger

Forte chaleur : le vrai du faux sur ce qu'il faut boire et manger

RECOMMANDATIONS DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ


Dans un communiqué, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon indique que "l’attention des autorités se porte en premier lieu sur les personnes particulièrement fragiles ou vulnérables : personnes âgées, femmes enceintes, nourrissons, personnes sans abri ou mal logées, ou encore travailleurs exposés à la chaleur".


Elle rappelle les consignes à l'attention de l'ensemble de la population : "boire de l'eau régulièrement et rester au frais, ne pas boire d'alcool, éviter les efforts, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais, rafraîchir son habitation, manger en quantité suffisante, donner et prendre des nouvelles des proches". 


En cas d'urgence ou de malaise : appelez le 15.

RÉUNION DE CRISE À MATIGNON


La Première ministre Elisabeth Borne réunira ce mardi après-midi à 17 heures, en visioconférence, les préfets et les agences régionales de santé pour s'assurer "que tous les dispositifs sont en place", indique-t-elle sur son compte Twitter. 


Lundi soir, Gérald Darmanin a adressé un télégramme aux préfets afin de les alerter sur ces dispositifs, en amont de la vague de chaleur attendue. 

POINT QUOTIDIEN : QUELLES SONT LES RÉGIONS À SURVEILLER CE MARDI ?

Météo et intempéries
Vague de chaleur : les régions les plus exposées ce mardi 14 juin

Vague de chaleur : les régions les plus exposées ce mardi 14 juin

COMMENT EXPLIQUER LES TEMPÉRATURES ACTUELLES ?

Météo et intempéries
Vague de chaleur : comment expliquer les températures actuelles ?

Vague de chaleur : comment expliquer les températures actuelles ?

BONJOUR


Bienvenue dans ce direct. Alors que la France affronte un épisode de chaleur particulièrement précoce, vous pourrez suivre ici les dernières informations et retrouver nos articles liés à ce phénomène. 

Dans le même temps, Élisabeth Borne convoque une réunion de crise ce mardi avec les préfets et les Agences régionales de santé pour s'assurer "que tous les dispositifs sont en place". Suivez les dernières infos dans le live ci-dessus. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info