EN DIRECT - Intempéries : "Le retour à la normale s'opère à Marseille", annonce Jean-Baptiste Djebbari

Publié le 4 octobre 2021 à 20h30, mis à jour le 5 octobre 2021 à 11h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

INTEMPÉRIES - Le Sud-Est a été touché ce lundi par de fortes précipitations, provoquant le passage momentané des Bouches-du-Rhône en vigilance rouge. L'alerte est désormais levée dans les derniers départements concernés, Haute-Corse comprise. Suivez les dernières infos.

INTERVENTIONS DES SECOURS


610 interventions ont été réalisées hier par le service départemental incendie et secours, annoncent les pompiers des Bouches-du-Rhône.

SIX DÉPARTEMENTS RESTENT EN VIGILANCE POUR CRUES


Ce mardi, plus aucun département n'est en vigilance orange ou rouge. Toutefois, six départements restent en vigilance jaune pour crues : la Drôme, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Var, les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes.

VAR : LE TRAFIC SUR LES ROUTES REPREND


Les intempéries passées, le trafic reprend sur la plupart des routes départementales du Var.

MARSEILLE NOYÉE SOUS LES DÉCHETS


Après les intempéries ayant provoqué l'alerte rouge pluie-inondation de Météo France dans les Bouches-du-Rhône, Marseille se réveille sous les déchets ce mardi matin. En cause, notamment, la grève des éboueurs de la semaine dernière.

TRAFIC SNCF : VERS UN "RETOUR À LA NORMALE" À MARSEILLE


"Le retour à la normale s'opère ce matin autour de Marseille", indique sur LCI Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports. "Il n'y a pas de dégâts majeurs à ce stade."

L'ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE, ÇA CHANGE QUOI ?


Le maire de Marseille, Benoît Payan, a demandé lundi la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle après les intempéries. Que change cette reconnaissance pour les sinistrés ?

Intempéries : qu'est-ce que change l'état de catastrophe naturelle, que demande le maire de Marseille ?Source : TF1 Info

MARSEILLE NOYÉE SOUS LES DÉCHETS


Les déchets accumulés dans les rues de Marseille ont désormais atteint les plages. Les associations de la cité phocéenne déplorent une "catastrophe" écologique.

Marseille : après les intempéries, les plages croulent sous les déchetsSource : TF1 Info

LES PLAGES DE MARSEILLE CROULENT SOUS LES DÉCHETS


Après les intempéries, la ville de Marseille se réveille ce matin dans des rivières de déchets.

INTEMPÉRIES


Un épisode orageux sans précédent avait été annoncé. Des écoles avaient été fermées et les habitants invités à rester chez eux, notamment à Marseille. Des précipitations particulièrement intenses ont balayé la région d'Ouest en Est.

Sujets de société
Intempéries dans le Sud-Est : aucune victime mais de gros dégâts

Intempéries dans le Sud-Est : aucune victime mais de gros dégâts

PLUIES DILUVIENNES DANS LE VAR


La région de Brignoles, dans le Var, a reçu en quelques heures 230 mm d'eau, l'équivalent de deux mois de pluie. La brusque montée des cours d'eau a isolé des habitants et occasionné des dégâts, mais aucune victime n'est jusqu'ici à déplorer.

ALERTE MÉTÉO 


La vigilance orange encore en vigueur dans le Sud-Est a été levée par Météo-France ce lundi soir. Seul le département de la Haute-Corse reste en alerte.

MARSEILLE


Sur Twitter, le maire de la ville demande la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

POLLUTION


Avec les violentes intempéries et la grève des éboueurs à Marseille, des centaines de tonnes de déchets se sont directement déversés dans la mer, alerte la biologiste Isabelle Poitou, directrice de l'association MerTerre, en dénonçant "une catastrophe".


Les déchets sont partout", a-t-elle précisé à l'AFP. Et d'ajouter : "C'est une catastrophe ! D'habitude, avant les intempéries, par prévention, on nettoie les avaloirs (les bouches d'égout, ndlr). Mais là, avec la crise des poubelles, c'est peine perdue. Un fort Mistral est attendu et va maintenant pousser sur les plages ces déchets qui sont en train de descendre vers la mer, sous l'effet des pluies torrentielles qui agissent comme une chasse d'eau en lessivant les bassins versants."


"Demain, après-demain, ces déchets flottants vont être poussés par le vent d'Est, vers les plages du Frioul par exemple. Il est indispensable de venir ramasser les déchets sur les plages mardi ou mercredi."

 DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FERMÉS CE MARDI


Plusieurs établissements devraient rester fermés ce mardi matin à Marseille précise ce lundi soir La Provence sur son site. 


"Il s'agit de l'école maternelle Flotte (8e), de l'école élémentaire de la Guadeloupe (6e), de Bonneveine-Zénatti (8e), de la Pointe-Rouge (8e), de Valmante (9e), de la Valbarelle (11e), Sainte-Marie St-Loup (10e) et St-Eugène de Mazenod (11e)", a précisé au quotidien le directeur académique des Bouches-du-Rhône. 


Trois collèges sont eux aussi contraints de rester fermés à cause des dégâts : Francois Villon (11e), Le Ruissatel (11e) et Edmond-Rostand dans le 13e arrondissement.

LE POINT A 18h


Météo France a levé l'alerte rouge pluie et inondation pour les Bouches-du-Rhône.


Le suivi est néanmoins maintenu pour ce département ainsi que six autres : Alpes-de-Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Haute-Corse (2B), Var (83) et Vaucluse (84).

VAR


La situation se dégrade dans le département, comme en témoignent ces images.

MARSEILLE


La pluie fait son retour dans la cité phocéenne.

INTERVENTIONS DES POMPIERS


Les pompiers du Var font un premier bilan : 190 interventions ont été effectuées depuis ce matin ainsi que 4 hélitreuillages, 51 pompages et 1200 appels d’urgence ont été reçus.

VAR


L'orage se dirige vers Brignoles, dans le Var. Les consignes de précaution se multiplient.

Sujets de société
Intempéries : l'orage se dirige sur le Var

Intempéries : l'orage se dirige sur le Var

LE POINT A 15H


Selon nos informations, le département du Var essuie actuellement les plus grosses intempéries cet après-midi, avec de puissantes lignes d’orages qui se succèdent sur la partie ouest du département. 


Il est tombé jusqu’à 250 mm très localement dans le secteur de Brignoles depuis ce matin, l'équivalent de deux mois de pluie. Le Caramy, une rivière, est entré en crue : 3 mètres en plus depuis ce midi.


Des orages, actuellement au dessus de la mer, semblent également se diriger vers ce même secteur.

DES CUMULS SUPÉRIEURS À 200 MM


"L'ouest du Var est toujours concerné par un axe pluvio-orageux stationnaire", prévient Météo-France. "Les cumuls atteignent très ponctuellement 200 à 250 mm sur le secteur de Brignoles."

"DE NOUVELLES PRÉCIPITATIONS VONT ARRIVER", AVERTIT GÉRALD DARMANIN


"Depuis samedi, la France connait des épisodes orageux importants, plus de 1000 interventions ont eu lieu", indique le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. "De nouvelles précipitations vont arriver en fin d'après-midi et toucheront Marseille, le Var et sans doute la Corse."


"Les pompiers et la Sécurité civile sont très mobilisés. Nous avons aussi prédisposé des plongeurs qui peuvent intervenir en Corse comme dans l'Hexagone", poursuit le ministre. Il appelle la population à "ne pas se mettre près des cours d'eau, pas près de la mer, ne pas sortir, se mettre à l'étage si une inondation arrive et ne pas se mettre proche de lieux où il y a des installations électriques".

OÙ EN EST LA SITUATION À MARSEILLE ?


Les évacuations se poursuivent à Marseille, où les écoles ont été fermées, car un nouvel épisode de pluie est attendu dans l'après-midi.

Intempéries à Marseille : le point sur la situationSource : JT 13h Semaine

LA PRÉFECTURE DU VAR DONNE SES CONSIGNES


Alors qu'un nouvel épisode orageux s'abat sur le sud-est du pays, la préfecture du Var demande aux habitants de limiter leurs déplacements, de s'éloigner des cours d'eau, de ne pas descendre dans les sous-sols et de ne pas encombrer les numéros de secours, sauf urgence.

MARTINE VASSAL DEMANDE "LA RECONNAISSANCE DE L'ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE"


La présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, "demande à l'État la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour l'ensemble des intempéries qui interviennent sur notre territoire".

EN IMAGES


Avant le nouvel épisode orageux prévu dans l'après-midi, les dégâts sont déjà considérables dans certains quartiers. C'est notamment le cas à Marseille, où un torrent de boue a remplacé le goudron des rues.

Intempéries : dans l'est de Marseille, les dégâts sont déjà importantsSource : TF1 Info

MARSEILLE : DES FORCES DE L'ORDRE POUR ÉVITER LES PILLAGES


À Marseille, le maire de secteur du quartier Saint-Loup, Lionel Royer-Perreaut, a expliqué que des personnels de la Brigade anti-criminalité et de la police municipale allaient quadriller le quartier pour éviter les pillages lors de l'évacuation des habitants.

MARSEILLE : CERTAINS HABITANTS ÉVACUÉS


Préventivement, dans le quartier Saint-Loup de Marseille, les habitants de maisons situées au bord de l'Huveaune, fleuve placé en vigilance orange aux crues, ont été évacués par les pompiers et les policiers, qui leur ont demandé de partir avant 14h. Des cars les ont acheminés jusqu'à un gymnase.

LES HÔPITAUX DE MARSEILLE APPELLENT À REPORTER LES SOINS NON URGENTS


En raison des intempéries, les Hôpitaux de Marseille demandent aux patients de "contacter leur service de soins pour reprogrammer leur consultation si elle n'est pas urgente", afin de "limiter les déplacements".

DÉGÂTS À MARSEILLE


Avant même le nouvel épisode orageux prévu dans l'après-midi, les dégâts sont parfois importants dans certains quartiers de Marseille.

BOUCHES-DU-RHÔNE : LES SECTEURS À ÉVITER


Suite aux intempéries, plusieurs secteurs sont inaccessibles dans les Bouches-du-Rhône, selon la présidente du département, Martine Vassal.

EN QUOI CONSISTE LA VIGILANCE ROUGE PLUIE-INONDATION ?


À 6h ce lundi matin, Météo-France a déclenché le niveau maximal d'alerte sur les Bouches-du-Rhône. C'est la première fois que le département est concerné par une vigilance rouge pluie-inondation depuis sa création en 2001. En quoi consiste-t-elle ?

DES DÉTRITUS DANS LES RUES DE MARSEILLE


De nombreux détritus débordent dans les rues de Marseille. Avec la grève des éboueurs la semaine dernière, des poubelles se sont déversées sur les routes.

Marseille : les écoles ferment, des détritus dans les ruesSource : TF1 Info

VAR : SIX ROUTES DÉPARTEMENTALES INONDÉES


Six routes départementales sont désormais inondées et la circulation est coupée, indique la préfecture du Var, qui appelle à nouveau les habitants à ne pas se déplacer jusqu'à 19h.

INONDATIONS DANS LE VAR


Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux font état d'inondations dans la commune de Brignoles, dans le Var.

RISQUE DE CRUE


L'Huveaune passe en vigilance orange pour un risque de crue, annonce la préfecture des Bouches-du-Rhône.

FERMETURE DES ÉCOLES


Dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var, et des Alpes-Maritimes, les parents sont appelés à récupérer leurs enfants à l'école avant le début de l'épisode orageux, prévu en début d'après-midi.

"LES PROCHAINES HEURES SERONT DIFFICILES"


"Restez vigilants en rentrant chez vous. Les prochaines heures seront difficiles", prévient le maire de Marseille, Benoît Payan.

FERMETURE DES ÉCOLES DANS LES ALPES-MARITIMES


Après les Bouches-du-Rhône et le Var, les Alpes-Maritimes ferment à leur tour les écoles.

TRAFIC FERROVIAIRE INTERROMPU


D'après la SNCF, la circulation des trains est interrompue dans les deux sens, à partir de midi, ce lundi, sur les axes : 

- Marseille-Avignon ; 

- Marseille-Briançon ; 

- Marseille-Côte d'Azur.

MARSEILLE : PLUS DE DEUX MOIS DE PLUIE PAR ENDROITS


Sur LCI, ce lundi matin, Guillaume Woznica, notre journaliste météo, explique que dans l'est de Marseille, "il est tombé au cours de la nuit, en l'espace de 4-5 heures, 173 mm de pluie, ce qui correspond, pour cette zone, à deux mois et demi de pluie".

Pluies : vigilance rouge dans les BOuches-du-RhôneSource : TF1 Info

VAR : ÉCOLIERS ET ÉTUDIANTS APPELÉS À RENTRER CHEZ EUX


Dans un communiqué, la préfecture du Var appelle les enfants et étudiants à rentrer à leur domicile. "Les parents sont invités à aller chercher leurs enfants dans les établissements scolaires (de la maternelle à l'université) et les crèches de l'ensemble du département pour midi", indique la préfecture dans un communiqué. "Pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer, les élèves seront gardés dans les établissements jusqu'à la fin du phénomène."


Le département du Var est placé en vigilance orange pour pluie-inondation et orages. La situation devrait se dégrader en début d'après-midi. La préfecture appelle donc à "ne pas se déplacer entre 13h et 19h".

BOUCHES-DU-RHÔNE : LES SAUVETEURS SE PRÉPARENT


Les sauveteurs se préparent avant l'épisode violent attendu en début d'après-midi dans les Bouches-du-Rhône. "Nous allons mettre les secours les plus adaptés au plus près de l'événement", indique sur LCI le Colonel Jean-Christophe Martini, officier supérieur départemental SDIS 13.


"Nous avons mobilisé des équipes de sauveteurs aguerris pour faire face à des phénomènes de personnes emportées. Avec les prévisionnistes, nous sommes en train de regarder où va se dérouler la deuxième vague (de pluie), de façon à positionner nos équipes au plus près."

"On va mettre les secours au plus près de l'événement" : les sauveteurs des Bouches-du-Rhône se préparent face aux intempériesSource : TF1 Info

LA CELLULE DE CRISE ACTIVÉE À MARSEILLE


Le maire de Marseille, Benoît Payan, a "activé ce matin la cellule de crise pour suivre minute par minute l'évolution de la situation".

BOUCHES-DU-RHÔNE : "TRÈS FORTES PRÉCIPITATIONS ATTENDUES"


Dans les Bouches-du-Rhône, "de très fortes précipitations sont attendues, susceptibles d'affecter les activités humaines et la vie économique pendant plusieurs jours", prévient le centre national de prévision.


"En raison de ces précipitations, la visibilité peut être réduite. Des inondations très importantes sont possibles. Les conditions de circulation routières peuvent être rendues extrêmement difficiles et des perturbations importantes peuvent affecter les transports ferroviaires."

"LA CANEBIÈRE EST UNE RIVIÈRE"


Les Marseillais, surpris par la première vague de pluie tombée cette nuit sur la cité phocéenne, profitent de l'accalmie. Un nouvel épisode violent est attendu en début d'après-midi.

"La Canebière est une rivière" : les Marseillais pris de court face aux intempériesSource : TF1 Info

CARTE DE VIGILANCE


Selon la dernière carte de Météo France actualisée à 10h, les Bouches-du-Rhône sont toujours en vigilance rouge pluie-inondation et orages.


Cinq départements restent en vigilance orange : les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse et la Corse du sud.

LES PARENTS INVITÉS À RÉCUPERER LEURS ENFANTS "AVANT 12H"


La ville de Marseille "invite les parents à venir récupérer leurs enfants dans les crèches et écoles avant 12h". Un nouvel épisode pluvieux est attendu dans l'après-midi sur la cité phocéenne.

COMMENT EXPLIQUER UNE TELLE QUANTITÉ DE PLUIE ?


Dans les Bouches-du-Rhône, il doit tomber l'équivalent de trois mois de pluie en 24h. Comment expliquer un tel événement ? Les explications de Guillaume Woznica, journaliste spécialiste météo de LCI.

Intempéries dans les Bouches-du-Rhône : comment expliquer une telle quantité de pluie ?Source : TF1 Info

"IL FAUT À TOUT PRIX QUE LES GENS ÉVITENT D'ÊTRE PRÈS DES COURS D'EAU"


Malgré l'accalmie à Marseille, les marins-pompiers restent très vigilants. "Il faut à tout prix que les gens évitent d'être près des cours d'eau, et ne s'engagent pas sur des voies inondées, car on ne connaît jamais la profondeur de l'eau ni la force du courant", préviennent-ils auprès de l'AFP.


Dans le reste du département, les pompiers des Bouches-du-Rhône, mobilisés surtout pour des reconnaissances, n'ont relevé aucune intervention significative.

FERMETURE DES COLLÈGES DES BOUCHES-DU-RHÔNE


"Les collèges vont rester fermés ce jour en raison des risques d'orages, de fortes pluies et d'inondations", annonce le département des Bouches-du-Rhône.

DES INCIDENTS SUR LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE


Des incidents sur le réseau électrique ont été constatés dans le Vaucluse et dans les Bouches-du-Rhône suite aux intempéries.

PLUS DE DEUX MOIS DE PLUIE SUR MARSEILLE


"Il est déjà tombé l'équivalent de deux mois et demi de pluie sur l'est de Marseille, avant le nouvel épisode prévu cet après-midi", indique Guillaume Woznica, journaliste spécialiste météo de LCI.

CUMULS DE PLUIE À 8H


Les intempéries ont déjà touché plusieurs communes des Bouches-du-Rhône. Voici les cumuls de pluie à 8h :


- 173 mm dans les quartiers est de Marseille. Le record de pluie en une journée d'octobre est d'ores et déjà battu.

- 160 mm à Cassis ;

- 157 mm à Mimet ;

- 149 mm à Gréasque ;

- 110 mm à La Destrousse.

VERS UNE ACCALMIE DANS LA MATINÉE, PUIS UNE DÉGRADATION DANS L'APRÈS-MIDI


Selon les informations de Guillaume Woznica, journaliste spécialiste météo de LCI, le plus gros des pluies et des orages se décale désormais vers le Var. Une relative accalmie va se dessiner dans la matinée, avant une nette reprise de l'activité pluvieuse et orageuse cet après-midi. Il pourrait tomber à nouveau plus de 100 mm de pluie, voire plus, dans certains secteurs.

LE MAIRE DE MARSEILLE APPELLE LES PARENTS À NE PAS ENVOYER LEURS ENFANTS À L'ÉCOLE


Le maire de Marseille, Benoît Payan, appelle les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l'école. "Si vous le pouvez, gardez svp vos enfants à la maison", a tweeté l'élu. "Les écoles restent ouvertes en mode dégradé pour accueillir ceux qui se retrouvent sans solution."

BOUCHES-DU-RHÔNE : LE POINT SUR LA SITUATION


Il ne pleut quasiment plus sur Marseille, où il est déjà tombé 150 mm de pluie dans certains quartiers. Une accalmie qui devrait durer quelques heures, avant une reprise de l'activité orageuse, encore plus marquée que celle de cette nuit, à partir du milieu d'après-midi.


Le record de pluie en une journée pour un mois d'octobre, en date de 1973, pourrait être battu dans la cité phocéenne.

Bouches-du-Rhône en vigilance rouge pluie-inondation : quelle est la situation à 8h ?Source : TF1 Info

L'UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE ANNULE SES COURS


L'Université d'Aix-Marseille joue la carte de la prudence. Face aux intempéries qui doivent s'abattre sur les Bouches-du-Rhône ce lundi, "les activités pédagogiques sont annulées", annonce l'Université, qui recommande le télétravail pour les personnels.

À MARSEILLE, LES HABITANTS DÉJÀ LES PIEDS DANS L'EAU


Dans les Bouches-du-Rhône, il doit tomber l'équivalent de trois mois de pluie en 24 heures. À Marseille, l'eau commence déjà à monter.

Intempéries : les Bouches-du-Rhône placées en vigilance rouge pluie-inondationSource : TF1 Info

BOUCHES-DU-RHÔNE : LES CONSIGNES DES AUTORITÉS


Les autorités ont diffusé plusieurs consignes en direction des habitants des Bouches-du-Rhône, le département étant placé en vigilance rouge pour pluie-inondation. "N'évacuez que sur ordre des autorités", "restez chez vous et ne descendez pas dans les sous-sols", et "ne vous engagez en aucun cas sur une voie immergée", indique le ministère de l'Intérieur.

LES BOUCHES-DU-RHÔNE EN VIGILANCE ROUGE


Les Bouches-du-Rhône sont placées en vigilance rouge pour pluie-inondation et en vigilance orange pour orages, en raison d'un épisode pluvio-orageux actif qui comporte un risque de "phénomènes violents", a annoncé Météo France.


Cinq autres départements sont toujours placés en vigilance orange pour pluie-inondation et orages : les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse et la Corse du sud.

FIN DE LA VIGILANCE ORANGE DANS LE GARD, L'ARDÈCHE ET LA LOZÈRE


Le Gard, l'Ardèche et la Lozère ne sont plus en vigilance orange pluie-inondation. Des records de pluies ont été battus à Villefort en Lozère avec 453 mm recueillis depuis hier soir.

DES "LIGNES ORAGEUSES TRÈS ACTIVES" DANS 4 DÉPARTEMENTS


L'épisode cévenol s'est atténué sur les départements de la Lozère, du Gard et de l'Ardèche, a annoncé ce soir Météo France.


Mais les "lignes orageuses" restent "très actives" dans les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-de-Haute-Provence, du Var et du Vaucluse.

L'ÉQUIVALENT DE 3 à 4 MOIS DE PLUIS TOMBÉ A VILLEFORT EN 24 HEURES


Météo France a indiqué avoir relevé entre 150 et 300mm de pluie ces dernières 24 heures dans les Cévennes. 


À Villefort en Lozère, 458.5mm de pluie sont tombés, soit l'équivalent de 3 à 4 mois de pluie.

11 PONTS SUBMERSIBLES FERMÉS DANS LE GARD


11 ponts submersibles sont fermés cette nuit dans le département du Gard ainsi que la route départementale RD362 Mas de la Barque.


Le pont de Dions situé sur la RD22 sera quant à lui fermé cette nuit et jusqu'à lundi matin.

12.000 ÉCLAIRS


L'observatoire français des orages Keraunos a relevé près de "12 000 éclairs entre l'Ardèche, le Gard, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse au passage de la ligne orageuse intense".

3200 FOYERS PRIVÉS D'ÉLECTRICITÉ DANS LE GARD


Dans le Gard, où 190 pompiers ont été déployés en prévention depuis la mi-journée dimanche, dont deux groupes de sauveteurs en eaux vives, les interventions sont restées "faibles", a indiqué la préfecture. Mais 3200 clients sont privés d'électricité, à la suite de chutes d'arbres, dans onze communes.


En fin d'après-midi, la situation s'est toutefois nettement dégradée sur la commune de Chamborigaud, au nord du Gard à la limite de la Lozère, où le cours d'eau le Luech a débordé, ont indiqué les pompiers du Gard.

DES DÉBORDEMENTS POSSIBLES CETTE NUIT EN LOZÈRE


Dans son dernier point de situation sur les crues en cours, la préfète de Lozère a écrit sur Twitter qu'une vigilance particulière était portée sur "le secteur de Montbrun et Sainte Enimie" où la décrue devrait commencer cette nuit. 


Elle ajoute qu'une montée des eaux est en cours sur le secteur Allier, où "des débordements pourraient se produire jusqu'en milieu de nuit".

UNE CARAVANE RECHERCHÉE EN ARDÈCHE


En Ardèche, les secours indiquent avoir "procédé en fin d'après-midi à une vingtaine de mise en sécurité sur le secteur de Montpezat-sous-Bauzon, dont certaines personnes à bord de véhicules qui se faisaient emporter". "Une personne âgée portée disparue a finalement été retrouvée sous un pont, en situation d'hypothermie, à Rosières", ont ajouté les pompiers. Et la rivière La Beaume a dépassé ses cotes de 2004 et 2016 à Rosières et Joyeuse.

 

Dans le même secteur, une caravane, emportée vers 17h00, est par ailleurs recherchée, mais "on ne sait pas s'il y a quelqu'un à l'intérieur" et "aucune disparition ne nous a été signalée".


À 20h00, la décrue était cependant entamée, selon les dernières informations auprès des pompiers.

CHAUSSÉES INONDÉES SUR L'A9


L'entrée et la sortie 43 Le Boulou de l'autoroute A9 sont déconseillées "en raison de chaussées inondées". Il est conseillé d'emprunter les entrées et sorties 42 Perpignan Sud pour quitter ou rejoindre l'autoroute. 

DES IMAGES IMPRESSIONNANTES


Des habitants des départements placés en vigilance orange ont partagé sur les réseaux sociaux des images témoignant des fortes pluies tombées ce dimanche.

Météo et intempéries
VIDÉO - Les images impressionnantes de l'épisode cévenol dans le Sud-Est

VIDÉO - Les images impressionnantes de l'épisode cévenol dans le Sud-Est

362mm DANS L'HÉRAULT


À 15H30, la Chaîne Météo estimait à 362mm la pluie tombée à Villefort dans l'Hérault.

140 POMPIERS MOBILISÉS DANS LE GARD 


Selon le dernier bilan des sapeurs-pompiers du Gard, plusieurs habitations et un camping ont été touchés par le débordement du cours d'eau le Luech.


140 sapeurs-pompiers et 40 véhicules sont mobilisés pour gérer les conséquences de l'épisode cévenol. Un hélicoptère de la sécurité civile devrait aussi renforcer ce dispositif. 


"Les sapeurs-pompiers recommandent à la population de limiter au maximum tout déplacement dans les zones impactées et de respecter les consignes de prudence délivrées par la préfète du Gard" ont-ils écrit.

NÎMES ET VILLEFORT


De forts ruissellements d'eau ont été observés dans les rues de Villefort et de Nîmes en fin de journée.

7 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE


Météo France a placé ce dimanche les départements du Gard, de la Lozère, de l'Ardèche, du Vaucluse, du Var, des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône en vigilance orange pour des risques de pluies-inondations, orages et crues. 


Dans son bulletin de 16 heures, Météo France a indiqué que des pluies cévenoles avait déjà donné très localement plus de 350mm dans la région de Villefort et entre 150 à 200 mm sur les massifs les plus exposés des Cévennes. Les pluies devraient s’atténuer finalement ce dimanche soir et en début de nuit, le système pluvio-orageux se décalant vers l’est. 

Un épisode cévenol est en cours depuis dimanche après-midi. Les cumuls de précipitations sont impressionnants, avec par exemple "plus de 350 mm dans la région de Villefort", en Lozère, et plus généralement de 150 à 200 mm sur les massifs des Cévennes.

Dans le Gard, où 190 pompiers ont été déployés en prévention depuis dimanche 13h00, dont deux groupes de sauveteurs en eaux vives, les interventions restaient pour l'heure "limitées", a indiqué la préfecture. Mais 1.200 clients sont cependant privés d'électricité, à la suite de chutes d'arbres.  À Nîmes, certaines rues ont été inondées, rendant la circulation dangereuse, comme on peut le voir sur les réseaux sociaux. Sur l'A9, la chaussée a là aussi été partiellement inondée due aux intempéries. Les crues des cours d'eau cévenols sont redoutées et surveillées de près.

"Ces pluies cévenoles s'atténueront ce dimanche soir et en début de nuit, le système pluvio-orageux se décalant vers l’est. Il faudra alors être attentif aux cumuls sur le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var qui pourraient être concernés par de fortes précipitations à caractère orageux", avec des précipitations de l'ordre de 80 à 100 mm attendues en moins de trois heures, prévient Météo France.

"Comme lors de tout événement méditerranéen d'automne, il convient de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation, des éléments d’aggravation pouvant survenir rapidement", insiste l'organisme de surveillance.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info