EN DIRECT - Tempête Pierrick : les alertes orange levées par Météo-France

par A. LG
Publié le 8 avril 2024 à 11h02, mis à jour le 10 avril 2024 à 7h10

Source : JT 13h Semaine

Plus aucun département n'est en vigilance orange crues et/ou vagues-submersion ce mardi, après le passage de la tempête Pierric.
Suivez la situation en direct.

Ce live est à présent terminé. 

DEUX MORTS DANS LA MANCHE, UNE PERSONNE EN URGENCE ABSOLUE

Deux personnes âgées de 73 ans, une homme et une femme, sont décédés par noyade mardi 9 avril. Les deux pêcheurs qui étaient à pied, ont été piégés par la marée lors des intempéries. Une troisième personne est quant à elle, en urgence absolue. 

PRÈS DE 7300 IMPACTS DE FOUDRE LUNDI

Selon Météorage, 7296 impacts de foudre ont été recensés sur le territoire métropolitain français sur la journée du lundi 8 avril. "Il s'agit de la 2e journée d'avril la plus foudroyée après le 25 avril 2011 et ses 7870 impacts (début des mesures en 1997), précise Météo-France. La journée la plus foudroyée tous mois confondus, reste le 6 août 1999, et ses 60.335 impacts !" Le Pas-de-Calais, avec 775 impacts de foudre, a été le département le plus touché par la foudre lundi.

Urgent

FIN DE LA VIGILANCE ORANGE

Météo-France vient de rétrograder la vigilance orange des quatre derniers départements en alerte (Eure, Seine-Maritime, Somme et Pas-de-Calais) en simple vigilance jaune. 

LES IMAGES DE LA MER DÉCHAÎNÉE À SAINT-MALO

Sur les quais de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), la mer s'est déchaînée au passage de la tempête Pierrick. Découvrez le reportage de notre équipe.

UN PIC DE CRUE ATTENDU CET APRÈS-MIDI

Le pic de la crue de la Seine devrait être atteint cet après-midi à Rouen (Seine-Maritime), avec un niveau qui pourrait dépasser les 9,50 mètres, selon la préfecture du département.

"L'EAU MONTE À LA VITESSE D'UN CHEVAL AU GALOP"

Les vents violents de la tempête Pierrick balaient toute la façade ouest, du Finistère à la Gironde. Partout, ces dernières heures, les habitants ont tout tenté pour se protéger.

LA SEINE DÉBORDE EN SEINE-MARITIME

La Seine est sortie de son lit dans le département de la Seine-Maritime. La tempête Pierrick, combinée aux grandes marées, provoque des crues et des inondations dans plusieurs communes.

Tempête Pierrick : des inondations en Seine-MaritimeSource : JT 13h Semaine

PLUS QUE 4 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE

Météo-France a abaissé sa vigilance suite au passage de la tempête Pierrick. Seuls quatre départements restent en vigilance orange crues et/ou vagues-submersion pour cet après-midi. Il s'agit de : l'Eure pour "crues", la Seine-Maritime pour "crues" et "vagues-submersion" et le Pas-de-Calais et la Somme pour "vagues-submersion". 

8 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE

Huit départements sont en vigilance crues et/ou vagues-submersion. La vigilance vagues-submersion passe au orange dans la Somme, le Pas-de-Calais et la Seine-Maritime. En revanche, la vigilance jaune pour vagues-submersion est levée sur la façade Atlantique. Cela concerne la Charente-Maritime, la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques, qui rétrogradent aussi en vigilance jaune pour les crues.

SAINT-MALO FAIT DES VAGUES

Des spectaculaires vagues s'abattent sur la cité corsaire de Saint-Malo. 

Tempête Pierrick : les spectaculaires vagues de Saint-MaloSource : TF1 Info

ÇA SOUFFLE FORT

De violentes rafales de vent ont déjà été relevées lors du passage de la tempête Pierrick. Elles s'accompagnent de fortes précipitations, qui font sortir de nombreux cours d'eau de leurs lits. 

Tempête Pierrick : de fortes rafales et des inondations dans le nord de la FranceSource : TF1 Info

LA MÉTÉO DU JOUR

Découvrez les prévisions météo en cette journée marquée par la tempête Pierrick.

La météo du mardi 9 avrilSource : Bonjour !

UN MÈTRE D'EAU DANS LES RUES

À La Bouille, en Seine-Maritime, il y a jusqu'à un mètre d'eau dans les rues. Le pic de la crue, comparable à celle de mars 2020, a eu lieu vers 3h du matin, sous l'œil inquiet des habitants et commerçants. 

Seine-Maritime : un mètres d'eau dans les rues après la tempête PierrickSource : TF1 Info

DES FRANÇAIS SUR LE PIED D'ALERTE

Alors que la tempête Pierrick a commencé à frapper la façade ouest lundi, les habitants se sont calfeutrés tandis que des commerçants ont tenté de protéger aux mieux leurs boutiques. 

Tempête Pierrick : 11 départements en alerteSource : JT 20h Semaine

VIGILANCE EXTRÊME SUR LA FAÇADE OUEST

Plusieurs départements de la façade ouest se préparent à affronter une tempête tardive et violente. Un appel à la prudence a été lancé sur le littoral, en raison du risque élevé de vagues-submersion.

Vagues de submersion : appel à la prudence sur le littoralSource : JT 20h Semaine

PRÉVISIONS POUR DEMAIN

Pour la journée de demain, Météo-France devrait lever sa vigilance "vagues-submersion" pour les territoires concernés. Elle maintient en revanche sa vigilance orange pour "crues" sur les cinq départements : la Charente-Maritime, l'Eure, la Gironde, les Pyrénées-Atlantiques et la Seine-Maritime.

11 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE

Météo-France a bien placé, ce matin, 11 départements en vigilance orange pour "crues" et/ou "vagues-submersion". Sont concernés : la Charente-Maritime, l'Eure, la Gironde, les Pyrénées-Atlantiques et la Seine-Maritime pour "crues". Et les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, la Manche, le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime et la Somme pour "vagues-submersion"

CINQ DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE

Le Finistère n'est plus en vigilance orange vague-submersion, selon le dernier bulletin de Météo France, publié à 22h, et concernant la journée de lundi. L'Eure, la Seine-Maritime, la Charente-Maritime, les Pyrénées-Atlantiques et la Gironde, demeurent en vigilance orange.

MER : TEMPÊTE EN VUE

Face à la dépression Pierrick, à bord de l'abeille Bourdon. ⬇️

MARDI : RISQUES VAGUE-SUBMERSION

La tempête Pierrick, tardive pour la saison, fait redouter des vents violents et des crues lundi soir dans le Finistère, placé en vigilance orange pour un risque de vagues-submersion, qui s'étendra mardi à six autres départements de la côte atlantique et de la Manche, selon Météo-France. 


Mardi, outre le Finistère, la Manche, l'Ille-et-Vilaine, les Côtes-d'Armor, la Seine-Maritime, la Somme et le Pas-de-Calais, seront ainsi concernés par ce risque. Sont par ailleurs placés mardi en vigilance orange pour risque de crues les départements de Seine-Maritime, de l'Eure, de la Charente-Maritime, la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques. Selon le Centre National de Prévision, la dépression "Pierrick" concerne dans un premier temps le Finistère ce lundi après-midi et jusqu'en soirée. Elle se décale ensuite vers l'est et donne encore de fortes rafales sur le département des Côtes-d'Armor puis concerne le département de la Manche dans la nuit de lundi à mardi. 


On peut attendre notamment des rafales de 110 à 130 km/h sur les îles et la côte du Finistère (sur les caps exposés). La conjonction de très fortes vagues et de niveaux d'eau élevés peut occasionner des submersions marines par franchissement de paquets de mer lundi en fin de journée sur les zones exposées du littoral du Finistère, placé en vigilance "vagues-submersion" orange. Mardi, la dépression "Pierrick" circule sur l'Angleterre et se décale en Mer du Nord en soirée. Dans sa partie sud, les vents de secteur Ouest sont forts en Manche et génèrent de fortes vagues. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de hauts niveaux d'eau et de fortes vagues induit un risque marqué de "vagues submersion" autour de la marée haute de mardi matin pour les départements du Finistère, des Côtes-d'Armor, de l'Ille-et-Vilaine et de l'ouest de la Manche, placés en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange.  

VIGILANCE MÉTÉO

Six départements placés en vigilance orange par Météo France pour ce lundi.

TRAJECTOIRE DE PIERRICK

Dans son dernier bulletin, ce lundi à 16h, Météo France précise que la tempête Pierrick circule plus au nord qu'envisagé initialement. "Les rafales seront donc un peu moins fortes que prévu auparavant, mais il convient de rester vigilant", prévient le communiqué.


La dépression Pierrick se rapproche de la Bretagne, et les vents ont commencé à se renforcer sur le littoral du Finistère.

VIGILANCE

À 16h, la vigilance crues concerne désormais cinq départements, annonce le spécialiste météo de LCI, Guillaume Woznicka : l'Eure, la Seine-Maritime, la Charente-Maritime, la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques. Le Finistère est en vigilance orange vagues-submersion et vent violent. 


Mardi, la vigilance orange vagues-submersion sera étendue aux départements de la Manche et de la mer du Nord (exception faite du Calvados et du Nord). 

ALERTE A L'OUEST

Placé en vigilance orange vagues-submersion et vent pour l'après-midi et en soirée, le Finistère se prépare à l'arrivée de la tempête Pierrick. Reportage du 13H de TF1 : ⬇️

Tempête Pierrick : ce qui nous attend ? Le bulletin de Guillaume WoznicaSource : TF1 Info

LES HAUTS-DE-FRANCE CONCERNES DANS UNE MOINDRE MESURE

Les Hauts-de-France devraient également être concernés par les conséquences du passage de la tempête Pierrick, mais dans une moindre mesure.


La Somme et le Pas-de-Calais sont ainsi placés en vigilance jaune "vagues-submersions" pour la marée de mardi après-midi, prévue à 13h18 au Touquet (Pas-de-Calais) ou 13h08 à Fort-Mahon-Plage. Un passage de ces départements en vigilance orange n’est pas exclu, selon Météo France.

CE QUE DISENT LES DERNIRES PREVISIONS

La tempête Pierrick se dirige tout droit sur la pointe bretonne. Cette dépression, sans caractère exceptionnel, mais tardive pour la saison, va engendrer des vents violents dans le Finistère en début d'après-midi et jusqu'en soirée, puis circulera le long des côtes sud de l'Angleterre, entraînant un risque de vagues-submersion en entrée de Manche. 

UN CONTEXTE DE GRANDES MAREES

Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de hauts niveaux d'eau et de fortes vagues induit un risque marqué de "vagues-submersion" autour de la marée haute de mardi matin (coefficient 112) pour les départements du Finistère, des Côtes-d'Armor, de l'Ille-et-Vilaine et de l'ouest de la Manche, placés en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange. 


Pour la marée haute de mardi après-midi, les départements du Calvados, de la Seine-Maritime, de la Somme et du Pas de Calais sont placés en vigilance vagues-submersion de niveau jaune. La pleine mer est vers 12h au Havre et 13h30 à Boulogne-sur-Mer.

HOULE DE NORD-OUEST DANS LE GOLFE DE GASCOGNE

Dans le même temps, une houle de Nord-Ouest se propage dans le golfe de Gascogne. Tous les départements de la façade atlantique sont alors placés en vigilance "vagues-submersion" de niveau jaune pour mardi matin. La pleine mer est entre 05h30 et 06h.

A QUOI S'ATTENDRE ENTRE LUNDI ET MARDI ?

- La dépression Pierrick concerne dans un premier temps le Finistère ce lundi après-midi et jusqu'en soirée. On attend de 120 à 130 km/h sur les îles et à la côte du Finistère (très ponctuellement plus sur les caps exposés), de 90 à à 110 km/h dans l'intérieur du Finistère, les plus fortes rafales étant attendues sur la partie nord-ouest du département.


- La dépression se décale ensuite vers l'est et donne encore de fortes rafales sur le département des Côtes d'Armor puis concerne le département de la Manche dans la nuit de lundi à mardi. La dépression atteindra son pic dans la nuit du lundi au mardi. Des vents de secteur ouest vont souffler à plus de 100km/h sur le littoral manchois, principalement dans La Hague. 


- En plus du Finistère, les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et la Manche seront aussi placés en vigilance orange pour des risques de vagues-submersion à partir de 6 heures mardi. Une aggravation de la vigilance pour risques de vagues-submersion pour les départements de l'est de la Manche n'est pas exclue pour la marée haute de mardi après-midi.

DE NOMBREUX TRAINS ANNULES EN NORMANDIE

La SNCF a indiqué ce lundi sur X, anciennement Twitter, que tous les trains des lignes Caen-Cherbourg, Caen-Lison-Coutances-Granville-Rennes et Argentan-Granville seront annulés, ce mardi jusqu’à 14 heures.


"Durant une tempête de forte intensité, les vents violents et les fortes pluies peuvent déstabiliser les arbres et les faire tomber sur la voie ferrée ou sur les câbles d'alimentation électrique. Afin d'éviter qu'un train ne se trouve bloqué en pleine voie, la circulation est interrompue", explique la compagnie ferroviaire.

DE FORTES RAFALES ATTENDUES DANS LA MANCHE CET APRES-MIDI

La dépression Pierrick se présentera en entrée de Manche, proche du nord du Finistère lundi en début d'après-midi puis circulera le long des côtes sud de l'Angleterre, engendrant des vents violents et un risque de vagues-submersion, a indiqué le service météorologique.

LE FINISTERE EN VIGILANCE ORANGE

Le Finistère est placé ce lundi en vigilance orange pour vagues-submersion et vent. Dans son bulletin de 10h, Météo France a élargi l'alerte à deux autres départements, à savoir l'Eure et la Seine-Maritime pour risque de crues. Une alerte liée à la dépression Pierrick, qui est arrivée sur la pointe bretonne ce dimanche. Ce mardi, à compter de minuit et jusqu'à minuit, ce sont six départements au total qui seront concernés par un vigilance orange. 

La tempête Pierrick va aussi toucher la Normandie. Alors que le département du Finistère est placé en vigilance orange pour risque de vagues-submersion et vent violent depuis 10h ce lundi, et non 16h comme annoncé initialement, le dernier bulletin de Météo-France précise que deux autres départements sont également concernés. L'Eure et la Seine-Maritime ont en effet à leur tour été placés en vigilance orange aux crues à compter de ce lundi 10h. 

Ce mardi, à compter de minuit et jusqu'à minuit, ce sont six départements au total qui seront concernés par la vigilance orange. Dans le détail, les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et la Manche seront placés en vigilance orange vagues-submersion tandis que l'Eure et la Seine-Maritime le seront pour risque de crues.

Pour rappel, la dépression Pierrick actuellement "très au large" de la Bretagne, arrivera à proximité de la pointe bretonne "dans la journée de lundi, engendrant des vents très forts, et un risque de vagues-submersion", précise l'institut météorologique.

Ces rafales, conjuguées à de très fortes vagues et des niveaux d'eau élevés, "vont entraîner des submersions marines par franchissement de paquets de mer sur les zones exposées du littoral du Finistère". De forts coefficients de marée sont par ailleurs attendus, ainsi qu'une "surélévation du niveau de la mer dû aux conditions atmosphériques". 

C'est à partir de l'après-midi, que la tempête Pierrick devrait commencer à souffler de fortes rafales de vent, le long des côtes de la Manche. 


A. LG

Tout
TF1 Info