Incendies en Gironde : feux ravageurs, près de 1000 hectares de forêt déjà brûlés

Aurore Briffod avec AFP
Publié le 13 juillet 2022 à 6h28, mis à jour le 13 juillet 2022 à 7h02

Source : JT 20h Semaine

Deux incendies se sont déclarés mardi après-midi dans le sud de la Gironde : l’un à Landiras et le second dans la commune de La Teste-de-Buch.
Le premier, le plus important, a parcouru 800 hectares de forêt et a entraîné l’évacuation de 150 personnes, selon le dernier bilan des pompiers.
La préfecture a placé le département en vigilance orange feu de forêt.

Deux départs de feu et de manière presque simultanée. Depuis mardi 12 juillet, aux alentours de 15h30, les pompiers de Gironde luttent contre deux incendies alors que le département a été placé en vigilance orange. Le dernier bilan des pompiers indique que près de 1 000 hectares de pins ont déjà été brûlés. 

Près de Landiras, à une quarantaine de kilomètres de Bordeaux, 800 hectares de forêt ont été consumés. À cause d’un "vent tournoyant" et sur "un terrain compliqué", l’intervention des pompiers est rendue difficile. La préfecture a indiqué que 150 habitants des hameaux de la commune voisine de Guillos ont été évacués par précaution. 

Avant la tombée de la nuit mardi, quatre avions bombardiers d’eau ont effectué une cinquantaine de largage et les rotations devraient reprendre ce mercredi matin avec l’appui de renforts aériens. Au total, 320 pompiers sont mobilisés sur cet incendie dont les panaches de fumée étaient visibles depuis l’agglomération bordelaise. 

Des pompiers mobilisés toute la nuit

Toujours en cours également, l’autre incendie s’est déclaré sur la commune de La Teste-de-Buch, près de la Dune du Pilat. Le dernier bilan des pompiers indique que 180 hectares de forêt sont déjà partis en fumée. Une soixantaine de largage ont été effectués par trois bombardiers d’eau alors que 180 pompiers ont travaillé toute la nuit pour "couper la tête du feu" qui n’est "pas fixé", selon un responsable. À l’origine de cet incendie, une voiture qui circulait sur la route forestière. 

Le terrain "dunaire" sur lequel sont plantés de vieux pins est difficile d’accès pour les pompiers mais dépourvu de toute habitation, à l’exception de quelques cabanes de vacances. Quatre personnes ont toutefois été mises en sécurité. 


Aurore Briffod avec AFP

Tout
TF1 Info