Intempéries : un mort, 15 blessés, dont deux graves, Gérald Darmanin va décréter l'état de catastrophe naturelle

A Lo.
Publié le 5 juin 2022 à 9h21, mis à jour le 5 juin 2022 à 11h58
JT Perso

Source : TF1 Info

Au lendemain des violentes intempéries qui ont touché la France, le ministre de l'Intérieur a fait un bilan des événements.
Il a annoncé que 15 personnes avaient été blessées, dont deux graves, et confirmé qu'une autre était décédée.
L'état de catastrophe naturel devrait être décrété en fin de semaine.

Plus de 50.000 impacts d'éclairs, 65 départements touchés. Au lendemain des épisodes de violents orages qui ont touché une grande partie de la France, dans la nuit de samedi à dimanche, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a fait le bilan des événements, faisait d'état d'un mort et 15 blessés, dont deux graves.

Une femme est décédée à Rouen. Celle-ci se trouvait dans la rue et a été emportée par une coulée de boue pendant l'orage. Elle s'est retrouvée coincée sous une voiture et est morte noyée. Selon le ministre de l'Intérieur, d'autres éléments devraient être fournis plus tard par le département de Seine-Maritime.

Un adolescent de 13 ans a été victime d'un "accident de voie publique dû à l'orage" entre un véhicule et un piéton à Tours (Indre-et-Loire). Selon nos informations, l'accident s'est produit samedi après-midi au niveau du parc de la Gloriette. Le jeune piéton, percuté par une voiture, a été réanimé sur place avant d'être hospitalisé dans un état grave, mais ses jours ne sont plus en danger. Une enquête a été ouverte. En Indre-et-Loire, plus de 300 interventions ont été effectuées par 120 pompiers, essentiellement pour des dégâts matériels.

À Grandville (Manche), toujours selon nos informations, un homme de 52 ans a été brûlé à la cuisse, probablement par un impact de foudre, mais ses jours ne sont pas en danger. 

Lire aussi

État de catastrophe naturelle

Face aux nombreuses conséquences des inondations et des coulées de boue, notamment pour les particuliers mais aussi sur les transports routiers et ferroviaires et les "ouvrages d'art", le ministre évoquant des ponts en Mayenne qui ont été emportés, Gérald Darmanin a annoncé qu'il proposerait à la Première ministre de décréter l'état de catastrophe naturel en fin de semaine. Le ministre de l'Agriculture devrait de même être mobilisé pour soutenir les exploitations fortement impactées, à l'instar de celles des vignerons dans les Landes et dans le Gers.

Lire aussi

15.000 personnes seraient toujours coupées d'électricité. 2400 sapeurs-pompiers engagés ont réalisé 3500 interventions. Le ministre a souligné par ailleurs qu'il s'agissait de "la première fois depuis vingt ans" qu'une partie aussi vaste du territoire était traversée simultanément par des orages.

Suite à ces événements, l'état de vigilance orange a été levé et les épisodes orageux seraient terminés en France. "Il n'y a pas dans les prochains jours de vigilance particulière", a certifié le ministre. Les épisodes orageux se déplaceraient désormais vers l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.


A Lo.

Tout
TF1 Info