Une douceur "hallucinante" : la France a connu sa première quinzaine de février la plus chaude depuis 1930

par C.D avec AFP
Publié le 20 février 2024 à 10h35

Source : Bonjour !

Il n'avait jamais fait aussi chaud depuis près de 95 ans.
En plein mois de février, les températures frôlent les 11°C.

Jamais depuis près de 95 ans, il n'avait fait aussi chaud en France début février. Après un mois de janvier record, l'Hexagone a connu une période de douceur "hallucinante" comme le rapporte Cyril Wuest, météorologue et prévisionniste à Météo Consult-La Chaîne Météo. 

Si la température moyenne était anormalement comprise entre 10 et 11°C, cela devrait prendre fin dans les prochains jours. 

L'anomalie thermique moyenne sur l'ensemble du pays a été supérieure de 3,6°C aux normales, battant les précédents records de 2002 et 2020.
Cyril Wuest

Un temps idéal pour prendre un bain de soleil ! La semaine dernière, dans le Sud de la France, le mercure est monté jusqu'à 25°C dans certaines villes. Un phénomène qui, toutefois, n'a rien de normal en plein hiver... "C'est effectivement la première fois depuis le début des relevés en 1930 qu'il fait aussi chaud en France sur les 15 premiers jours de février", explique à AFP Cyril West, météorologue. "L'anomalie thermique moyenne sur l'ensemble du pays a été supérieure de 3,6°C aux normales, battant les précédents records de 2002 (+3,5°C) et 2020 (+3,4°C)", a-t-il expliqué. 

Des valeurs qu'on atteint habituellement en juin

Ce spécialiste météo a par ailleurs détaillé : "L'indicateur thermique national moyen était autour des 10-11°C, et les maximales moyennes mesurées sur l'ensemble du pays tournaient autour des 13-14°C. Plus localement, des records mensuels ont été battus le 15 février dans le Pays Basque, à Mendive (26,7°C) et à Laruns (26,3°C). Ce sont des valeurs qu'on atteint habituellement début juin. C'est tellement élevé qu'on se pose des questions, c'est quand même hallucinant de voir ça si tôt dans l'année ! Et ce qui est incroyable, c'est l'intensité et la durée du phénomène, car depuis le 21 janvier, on a connu quatre pics de chaleur. Et même dans l'intervalle, on restait toujours 1 à 2 degrés au-dessus des normales."

Si cette douceur est présente en France, le thermomètre d'autres pays a, lui aussi,, été plus élevé que la normale. Cela a notamment été le cas dans le Sud du Maroc. 

Si les Français se sont déjà habitués à cette vague estivale, le mauvais temps va faire sont de retour très rapidement... "À partir du milieu de cette semaine, la situation va totalement changer. On va repasser dans un flux d'ouest perturbé à partir de mercredi (ndlr : 21 février), ce qui va dans un premier temps ramener de la pluie et du vent, puis à partir de vendredi (ndlr : 23 février) une baisse des températures. Ce week-end, les températures devraient être de saison, voire légèrement en dessous, un rafraîchissement qui devrait durer la semaine prochaine", a expliqué le météorologue et prévisionniste. 


C.D avec AFP

Tout
TF1 Info