La France face à une sécheresse majeure

Ces départements en risque "très probable" de sécheresse d'ici la fin de l'été

Annick Berger
Publié le 19 mai 2022 à 19h28
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La France vit un mois de mai très chaud et très sec.
Une situation qui aggrave l'ampleur de la sécheresse qui touche l'Hexagone.
Face à cette situation, le ministère de la Transition écologique a publié, jeudi, une carte présentant le risque de sécheresse pour chaque département d'ici la fin de l'été.

Les températures exceptionnelles qui touchent l'Hexagone font craindre le pire. Alors que le mois de mai pourrait être le plus chaud jamais observé en France depuis le début des mesures en 1900, l'ampleur de la sécheresse devrait encore s'aggraver. Face à cette situation, le ministère de la Transition écologique a publié, jeudi, une carte représentant les risques pour les départements d'ici à la fin de l'été.

Selon le document, 22 territoires présentent un risque "très probable" de sécheresse, principalement dans le Sud-Est et l'Ouest (de la Loire-Atlantique à l'Indre-et-Loire, de la Vendée à la Vienne ainsi que les Charentes) et 47 sont en orange, soit un risque "probable" de sécheresse. Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique précise toutefois que cette carte n'est qu'une "projection" et qu'il convient de rester vigilant avec les résultats présentés qui ne donnent que "des indications par rapport à la normale et aux situations habituellement rencontrées". 

Carte des territoires avec risque de sécheresse d'ici à la fin de l'été 2022 - Ministère de la Transition écologique

Un mois de mai très chaud et très sec

Pour déterminer les départements qui risquent d'être en situation de sécheresse d'ici à la fin de l'été, le ministère a pris en compte différentes données comme la baisse des niveaux des rivières et des lacs, la pluviométrie et surtout l'état actuel des nappes souterraines et de l'humidité des sols. Selon le site officiel Propluvia, 54 arrêtés de restrictions d'eau sont déjà en place dans 16 départements. La plupart d'entre eux se situent dans l'Ouest et le Sud-Ouest, mais des départements du Nord de la France sont également concernés. 

Dans son communiqué, le ministère de la Transition écologique explique que "la sécheresse des sols s'est installée précocement sur le territoire national" et sa carte montre "que l'été 2022 pourrait être marqué par des étiages (la baisse de niveau des fleuves, ndlr) ou des baisses de nappes marquées sur la totalité du territoire". Les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, le nord de la Nouvelle-Aquitaine, les Pays de la Loire et le Centre-Val-de-Loire pourraient être les plus touchés. 

"On a un mois de mai non seulement très chaud, mais très sec. De la frontière belge à l'Atlantique, on a un déficit pluviométrique de 20 à 30%", explique à l'AFP Olivier Proust, ingénieur prévisionniste à Météo-France. Dans le Sud-Est de la France, tous les départements ont été déficitaires avec jusqu'à -52,5% de pluies par rapport à la normale dans les Bouches-du-Rhône. Le département ainsi que ceux des Alpes-Maritimes, du Var, des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence sont ainsi déjà en alerte sécheresse. 

Afin de limiter les effets de la sécheresse, le ministère souhaite anticiper les "mesures nécessaires à la préservation de la ressource en eau et veiller aux enjeux d'accès à l'eau potable et de salubrité publique tout en restant attentif aux enjeux des activités agricoles et énergétiques". Les autorités rappellent également que "face à la sécheresse, économiser l'eau doit être l'affaire de tous". 


Annick Berger

Tout
TF1 Info